Politique

Le Parlement en vacance

Parlement, vacance, maroc

Plusieurs textes de loi fondateurs ont été adoptés cette session.[ lire la suite ]

Politique

Ces fonctionnaires qui font marcher le Parlement

Parlement

Leur nombre avoisine les 700 pour les deux Chambres, soit presque un fonctionnaire pour chaque parlementaire. Ils viennent de se faire doter d’un nouveau statut et bénéficient d’avantages conséquents. Leurs salaires démarrent à plus de 6 000 DH bruts pour atteindre près de 32000 DH nets.[ lire la suite ]

Politique

Quand les intérêts rapprochent les ennemis...

Parlement maroc

Le PJD flirte avec l’Istiqlal, le PPS se retrouve le plus souvent avec l’opposition. Les lois électorales, la loi organique des finances, la peine de mort, les droits de la femme perturbent la notion opposition/majorité. Au Maroc, le mode de scrutin fait que la majorité ne peut être que numérique.[ lire la suite ]

Politique

Le boycott politique, serait-ce l’arme des faibles ?

bureau de vote maroc

La menace de boycott des élections par l’Istiqlal et l’USFP n’est qu’une surenchère politique, selon les analystes. Dans l’histoire du Maroc, bien des partis ont boycotté le processus électoral, le fonctionnement des institutions ne s’en est pas pour autant altéré. Seuls les partis sans véritable assise populaire prennent encore cette décision radicale.[ lire la suite ]

Politique

Les Harakis en conclave, presque tout est réglé d’avance !

Harakis maroc

Secrétaire général depuis 28 ans, Mohand Laenser succède à lui-même pour un second mandat. Les 2 500 congressistes attendus à Rabat devraient prolonger le statu quo pour quatre ans de plus. Le véritable enjeu pour le MP c’est l’après-congrès, les futures élections locales et régionales.[ lire la suite ]

Politique

Mouvement populaire : deux secrétaires généraux en 57 ans...

Mouvement populaire

Au moment de sa création en 1957 (il n’a été reconnu que plusieurs mois plus tard, en 1958), le MP s’est donné pour mission de limiter l’hégémonie de l’Istiqlal. [ lire la suite ]

Politique

Dissolution d'un parti politique : les repères juridiques

partis politiques Maroc.

Constitution - Article 9 : Les partis politiques et les organisations syndicales ne peuvent être suspendus ou dissous par les pouvoirs publics qu’en vertu d’une décision de justice.[ lire la suite ]

Politique

Dissolution d'un parti politique, le comment et le pourquoi

Tribunal administratif Maroc Politique

L'approche des élections n'est pas étrangère à ces appels à la dissolution des partis. Depuis 2011, aucune formation politique ne peut être interdite qu’en vertu d’une décision judiciaire. Au moins une dizaine de partis se sont auto-dissous, ces dernières années, pour intégrer d’autres formations.[ lire la suite ]

Politique

PPS, un congrès dépourvu de véritables enjeux

PPS, Bouznika

Des cinq candidats en lice, c’est le secrétaire général sortant qui a le plus de chance d’être reconduit. Contrairement à ce que laissaient entendre certaines tendances, le retrait du gouvernement n’est plus à l’ordre du jour. Les 2 000 congressistes attendus à Bouznika devraient donner quitus à la direction sortante.[ lire la suite ]

Politique

Commissions parlementaires, les vraies officines du Parlement...

Commissions parlementaires, maroc, Parlement

Les commissions permanentes sont de véritables antichambres du Parlement, c’est là que se passe dans la discrétion l’essentiel de son action. Leur nombre est passé de six à neuf, la dernière vient juste de voir le jour et s’occupe des dépenses de l’Etat.La présidence des commissions est distribuée au prorata entre les groupes, le PJD préside celles qui risquent de poser le plus de problèmes.[ lire la suite ]

Politique

Le PAM se prépare à un retour en force sur des bases plus solides

PAM, politique

Restructuration, initiative et rayonnement, les trois piliers de la nouvelle vie du PAM. Le parti est, pour le moment, le seul candidat capable de faire face au PJD aux prochaines élections. Avec un fort taux de renouvellement de ses élites, le PAM de Mustapha Bakkoury n’aura plus rien à voir avec celui, original, de 2008.[ lire la suite ]

Politique

Comment faire pour adhérer à un parti politique

Partis, politique, maroc

Tout nouvel adhérent fait souvent l’objet d’une petite “enquête” avant de voir sa demande aboutir. La peur d’être “infiltrées” a longtemps contraint les formations politiques au renfermement sur soi. Entre adhésion ordinaire et politique, les règles peuvent être remodelées à souhait.[ lire la suite ]

Politique

Partis et groupes parlementaires, des rapports ambigus...

Partis et groupes parlementaires

Un parti politique ne peut pas saisir le Conseil constitutionnel, son groupe parlementaire si. Un groupe parlementaire ne peut exister indépendamment de son parti. Pour éviter les problèmes, les partis choisissent souvent le chef de leur groupe parmi les membres du bureau politique.[ lire la suite ]

Politique

Les instances d’arbitrage tournent à plein régime !

arbitrage, maroc, politique, régime

La nouvelle Constitution et l’ouverture démocratique qu’elle a permis ont encouragé le recours des acteurs politiques à ces instances. Les décisions du chef du gouvernement suscitent souvent, par elles-mêmes, l’intervention des instances de bonne gouvernance et de régulation.[ lire la suite ]

Bourse de Casablanca

Mise à jour : 2014-07-25 à 17:06
Masi : 9 300,08 (-0.36%)
Madex : 7 596,36 (-0.39%)
bourse
SNEP
305.00 +2.68%
bourse
PAPELERA TETUAN
40.49 +2.32%
bourse
CNIA SAADA ASSURENCE
926.00 +2.21%
bourse
INVOLYS
181.00 -5.38%
bourse
MICRODATA
139.00 -4.79%
bourse
ALLIANCES DEVELOPPEMENT IMMOBILIER
450.00 -3.27%

Cours de change

Vente
1 EUR 11.226 MAD
1 USD 8.3052 MAD
1 GBP 14.181 MAD
100 YENS 8.1946 MAD
1 SAR 2.2145 MAD
Achat
1 EUR 11.159 MAD
1 USD 8.2556 MAD
1 GBP 14.097 MAD
100 YENS 8.1457 MAD
1 SAR 2.2013 MAD