Mot clef "CGEM"

Retrouvez EN KIOSQUE, le numéro 4 943 du journal La Vie éco du 27 avril 2018.

Le Conseil d’administration de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a validé, lors de son conseil d’administration tenu lundi à Casablanca, la candidature des binômes Hakim Marrakchi-Mme Assia Aiouch Benhida et Salaheddine Mezouar- Faïçal Mekouar respectivement aux postes de Président et Vice-président général de la CGEM.

C’est finalement Faïçal Mekouar qui se présente aux côtés de Salaheddine Mezouar.

Aucun candidat ne s’est encore manifesté officiellement n Comme d’habitude, l’issue du scrutin dépendra des grands groupes. Le soutien à la PME, la fiscalité, le dialogue social, les délais de paiement, la défense commerciale sont des dossiers brûlants pour le prochain président.

Le Maroc perd des places malgré l’article 19 de la Constitution, la prise de conscience des décideurs et la dynamique insufflée au plus haut niveau. Les entreprises les plus féminisées sont les plus rentables. n Les hommes doivent s’impliquer davantage dans la promotion professionnelle de la femme.

Suite à la réunion de son comité d’attribution du label Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) tenue le 6 décembre, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a octroyé le Label RSE aux entreprises «Les Eaux minérales d’Oulmès» opérant dans le captage.

Une convention a été signée par la CGEM et le ministère délégué chargé des MRE en vue de promouvoir cette région. Elle vise à accompagner et à assister les Marocains souhaitant investir au Maroc.

La charte de responsabilité sociale a été adoptée alors que le concept était encore émergent dans le monde. Neuf engagements et 35 objectifs ont été fixés, en convergence avec les normes publiques internationales. Le label RSE offre plusieurs avantages aux entreprises labellisées.

Miriem Bensalah-Chaqroun, présidente de la CGEM, et Anis Birrou, ministre chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration ont procédé, jeudi 9 février 2017 à 17h00 au siège de la confédération à Casablanca, au lancement d’une CGEM Région dédiée aux Marocains entrepreneurs du monde.

La Confédération générale des entreprises du Maroc et le ministère chargé des Marocains résident à l’étranger et des affaires de la migration ont paraphé, jeudi à Casablanca, une convention cadre de partenariat permettant la mise en place d’une région virtuelle, baptisée 13è région de la CGEM, visant à faciliter l’intégration des Marocains entrepreneurs du monde (MeM) dans l’économie marocaine.

Suite à la réunion du comité d’attribution du Label RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises), tenue le 14 décembre 2016, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a octroyé cette reconnaissance à trois entreprises dont une nouvelle.

Ils ont tous signé la «Déclaration de Marrakech » dans laquelle ils s’engagent à s’adapter aux risques climatiques. Huit grands principes ressortent de cette feuille de route. Les patronats militent pour que les États accordent à l’adaptation une place de choix dans les solutions proposées.