Portrait

Khalid Bennani, directeur général de Casablanca Aménagement S.A.

Monsieur grands travaux du Grand Casablanca. Il démarre sa carrière dans le privé en France et capitalise sur une expertise qui le propulse à la wilaya du Grand Casablanca en tant que directeur et conseiller du wali. Il passe entretemps par LPEE, la CDG et crée son propre bureau d’études.

Khalid Bennani directeur général de Casablanca Aménagement

C’est une carrière qui a de quoi séduire que celle de Khalid Bennani. Cet ingénieur Ponts et Chaussées a commencé sa vie active en France avant de rejoindre des entreprises privées au pays et de se laisser convaincre d’accepter une mission dans le public. Il a été conseiller de l’ancien wali de Casablanca, Mohamed Kabbaj, qui voulait accélérer les grands projets d’infrastructures et d’aménagement de Casablanca comme la réalisation du tramway, la voirie, le pôle d’Anfa, la Corniche… Aujourd’hui, il est à la tête de Casablanca aménagement SA, une société à fonds publics en charge de grands projets comme le Grand théâtre de Casablanca et le parc Sindibad. Entretemps, Khalid Bennani a créé son propre cabinet de conseil dans son domaine d’expertise et lancé de nouveaux produits en matière de construction.

Khalid Bennani est né à Fès en 1964. Son père est commerçant de tissus, sa mère femme au foyer et il est le deuxième d’une fratrie de six enfants. Dès ses premiers pas à l’école, il est féru de mathématiques et c’est à sa fascination pour les capacités de calcul mental de son père illettré qu’il doit cette attirance précoce. Cela va le conduire à s’orienter vers des études secondaires qui seront couronnées par un bac sciences mathématiques en 1982. Il hésite entre Nancy et Bordeaux, mais finit par aller à Nancy au lycée Henri Poincaré où la bourse lui ouvrait l’internat. Au sortir des prépas, c’est à l’Ecole nationale des ponts et chaussées qu’il est admis. Il termine ses études d’ingénieur en 1987 et est recruté par un bureau d’études parisien qui lui donne son premier salaire : 12 000 francs. Mais il ne reste qu’une année car, au Maroc, le Laboratoire public d’essais et d’études (LPEE) lui offre le poste de chef de projets.

A LPEE, il parcourait des milliers de kilomètres par mois pour superviser la construction des grandes voies

Mais au lieu d’aller travailler sur le barrage Al Wahda alors en construction, doué qu’il était pour l’ingénierie et les études plutôt que pour les chantiers, on lui confie tout ce qui relève de la géotechnique, comportement des sols, affaissement, stabilisation, tracé… Il va passer quatre ans, entre 1988 et 1991 à sillonner le Maroc en faisant 3 000 à 4 000 km par mois entre Casablanca, Taounate, Al Hoceima…
Lorsqu’en 1991, la CDG se décide à créer son propre bureau d’études et de coordination, on lui confie un poste de chef de projets et il va s’occuper de projets de taille comme les études préalables à la construction du centre d’affaires de Hay Annakhil et le Mail Central de Hay Riad à Rabat ainsi que le projet immobilier Nassim à Témara.

Khalid Bennani va travailler pour le bureau d’études jusqu’en 1997, au moment où une société appelée Sadet, spécialisée en recherche et développement en préfabriqué qui faisait ses débuts au Maroc, va faire appel à lui pour mettre sur le marché des planchers au lieu de dalles pleines, du béton précontraint, de dalles alvéolées… Bref, des produits en mesure de générer des gains de temps et d’argent pour les promoteurs qui commençaient à comprendre tout l’intérêt que présentait le préfabriqué. Ce qui va le ramener au barrage Al Wahda car les maîtres d’ouvrage avaient commandé à la société où il avait été nommé directeur technique, des poutres préfabriqués pour un ouvrage d’art à l’amont du barrage.

Il a travaillé en tant que directeur technique à Sadet, société spécialisée dans le préfabriqué

Dans la foulée des chantiers qu’il avait à conduire à l’époque, entre 1997 et 2002, il y a l’extension de la Somaca, la nouvelle usine Bimo, Marjane Hay Hassani et Marjane Koréa, tous des projets où le préfabriqué règne en produit majeur sous toutes ses formes.

En capitalisant sur une expérience et une expertise très probante, Khalid Bennani va, en 2002, créer son propre cabinet d’études qu’il baptise «Génie conseil en nouvelle technique de construction et d’optimisation». Il va mener sa barque et plusieurs sociétés vont faire appel à ses services dont son ancien employeur Sadet. Cela va continuer jusqu’en 2006 où Mohamed Kabbaj, devenu wali du Grand Casablanca, fait appel à lui comme conseiller pour ce qui est des grands projets en qualité de directeur du pôle aménagements et infrastructures en charge du lancement et du suivi des grands projets comme le tramway, le projet de dépollution de Casa-Est…

Lorsque les autorités ont compris la nécessité de créer une instance de facilitation et d’accélération de projets de grande taille, c’est à Khalid Bennani que l’on songe pour le poste de directeur général. Aujourd’hui, Casablanca Aménagement SA supervise la construction du Grand théâtre dont l’enveloppe d’investissement est de 1,4 milliard de DH avec une date butoir : 2016. Casablanca Aménagement pilote aussi le projet Sindibad qu’il vient de remettre sur les rails après que le tour de table a commencé à perdre patience. C’est que ce projet qui totalise 2,5 milliards de DH d’investissements comprend un parc d’attraction et écologique qui, à lui seul, va absorber quelque 346 millions de DH. Aujourd’hui, l’assiette foncière est presque entièrement assainie, avec le relogement de toutes les familles expropriées, etc. Les travaux vont démarrer bientôt et des problèmes comme l’indemnisation des anciens ouvriers de l’ex-parc ainsi que le démantèlement des anciens jeux ont été menés à bien.

Mohamed El Maâroufi .La Vie éco
www.lavieeco.com

2012-10-01

Authentifiez-vous pour ajouter un commentaire

Bourse de Casablanca

Mise à jour : 2014-09-30 à 09:01
Masi : 9 401,41 (-0.34%)
Madex : 7 678,37 (-0.36%)
bourse
INVOLYS
175.00 +4.67%
bourse
PAPELERA TETUAN
43.50 +3.20%
bourse
STROC INDUSTRIE
136.00 +2.18%
bourse
TASLIF
38.31 -4.34%
bourse
MAGHREB OXYGENE
127.80 -3.33%
bourse
STOKVIS NORD AFRIQ
34.05 -2.71%

Cours de change

Vente
1 EUR 11.201 MAD
1 USD 8.3904 MAD
1 GBP 14.082 MAD
100 YENS 8.2106 MAD
1 SAR 2.2372 MAD
Achat
1 EUR 11.134 MAD
1 USD 8.3403 MAD
1 GBP 13.998 MAD
100 YENS 8.1616 MAD
1 SAR 2.2238 MAD