Politique

Qui peut saisir le Conseil Constitutionnel ? Quels sont les délais ?

Le Conseil constitutionnel peut intervenir dans différentes phases de l’élection du Parlement.

majlis aldousturi conseil constitutionnel

Le Conseil constitutionnel peut intervenir dans différentes phases de l’élection du Parlement. Cela correspond à trois types de contentieux : celui de l’éligibilité, celui de l’élection proprement dite, celui des incompatibilités. Il est également sollicité pour le contrôle de la constitutionnalité des lois et des règlements intérieurs du Parlement.

En ce sens, il existe deux types de contrôle : le contrôle est obligatoire dans deux cas, celui des lois organiques déférées par le chef du gouvernement au conseil, celui du règlement intérieur et des modifications au règlement adoptés par la Chambre et transmis à la juridiction constitutionnelle par son président. Le contrôle est facultatif, notamment lorsqu’il s’agit des lois ordinaires qui peuvent être déférées devant le conseil soit par le Roi, soit par le chef du gouvernement, soit par l’un des présidents des deux Chambres soit enfin par le quart des députés de l’une ou de l’autre Chambre. Le conseil a, de même, pour mission de protéger les droits fondamentaux.

Cette fonction a été rendue possible non seulement par le contenu de la Constitution mais également et surtout par l’élargissement de la saisine.

D’une manière générale, l’article 132 de la nouvelle Constitution précise que la Cour constitutionnelle «statue, par ailleurs, sur la régularité de l’élection des membres du Parlement et des opérations de référendum.
Les lois organiques avant leur promulgation et les règlements de la Chambre des Représentants et de la Chambre des conseillers, avant leur mise en application, doivent être soumises à la Cour constitutionnelle qui se prononce sur leur conformité à la Constitution. Aux mêmes fins, les lois et les engagements internationaux peuvent être déférés à la Cour constitutionnelle avant leur promulgation ou leur ratification, par le Roi, le chef du gouvernement, le président de la Chambre des représentants, le président de la Chambre des conseillers, ou par le cinquième des membres de la Chambre des représentants ou quarante membres de la Chambre des conseillers».

Côté délai, «la Cour constitutionnelle statue dans un délai d’un mois à compter de sa saisine. Toutefois, à la demande du gouvernement, s’il y a urgence, ce délai est ramené à huit jours. Dans ces mêmes cas, la saisine de la Cour constitutionnelle suspend le délai de promulgation. Elle statue sur la régularité de l’élection des membres du Parlement dans un délai d’un an, à compter de la date d’expiration du délai légal du recours. Toutefois, la Cour peut statuer au-delà de ce délai, par décision motivée, dans le cas où le nombre de recours ou leur nature l’exige».

Tahar Abou El Farah. La Vie éco
www.lavieeco.com

2012-11-19

Authentifiez-vous pour ajouter un commentaire

Les articles les plus lus

Bourse de Casablanca

Mise à jour : 2014-04-18 à 15:53
Masi : 9 555,05 (+0.28%)
Madex : 7 802,46 (+0.30%)
bourse
SNEP
312.60 +5.97%
bourse
WAFA ASSURANCE
3350.00 +4.69%
bourse
DELTA HOLDING
32.70 +2.19%
bourse
FENIE BROSSETTE
156.90 -5.99%
bourse
MEDIACO MAROC
29.90 -5.97%
bourse
IB MAROC.COM
137.50 -5.82%

Cours de change

Vente
1 EUR 11.274 MAD
1 USD 8.1414 MAD
1 GBP 13.687 MAD
100 YENS 7.9677 MAD
1 SAR 2.1708 MAD
Achat
1 EUR 11.207 MAD
1 USD 8.0928 MAD
1 GBP 13.605 MAD
100 YENS 7.9201 MAD
1 SAR 2.1578 MAD