Syrie: Plus de 300 morts en trois jours à la Ghouta orientale
22 février 2018
Lavieeco (25422 articles)
Partager

Syrie: Plus de 300 morts en trois jours à la Ghouta orientale

Au moins 310 personnes ont été tuées et plus de 1.550 blessées en trois jours par des bombardements des forces gouvernementales syriennes sur la région rebelle assiégée de la Ghouta orientale, a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’homme OSDH.

Après une accentuation massive du pilonnage observée depuis dimanche, le rythme des raids a ralenti au cours de la nuit avant de s’intensifier à nouveau au lever du jour, a déclaré l’OSDH.

Au moins 38 personnes sont mortes dans un village au cours de la matinée, a ajouté la même source.

Des hélicoptères des forces du régime ont tiré des roquettes et largué des barils d’explosifs sur les villes et villages de cette région située à l’est de Damas, où vivent quelque 400.000 personnes.

Le secrétaire général de l’Onu, Antonio Guterres, a appelé à une « suspension immédiate de toute activité guerrière dans la Ghouta orientale », ajoutant devant le conseil de sécurité que les habitants de cette région vivaient un « enfer sur terre ».

Il a dit soutenir une proposition avancée par la Suède et le Koweït appelant le conseil à exiger un cessez-le-feu de 30 jours en Syrie.

Pour sa part, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a appelé à la retenue et à pouvoir accéder aux blessés, en particulier à ceux qui sont dans un état critique.

« Les combats risquent vraisemblablement de causer davantage de souffrances dans les jours et les semaines à venir et nos équipes doivent être autorisées à se rendre dans la Ghouta orientale pour porter secours aux blessés », a déclaré Marianne Gasser, chargée de la délégation du CICR en Syrie, citée dans un communiqué.