Syrie : Des centaines de civils tués dans la nouvelle offensive militaire contre la Ghouta orientale
1 mars 2018
Lavieeco (25430 articles)
Partager

Syrie : Des centaines de civils tués dans la nouvelle offensive militaire contre la Ghouta orientale

La nouvelle offensive militaire lancée par le régime syrien le 18 février contre l’enclave de la Ghouta orientale, dans la banlieue de Damas, fief de la rébellion syrienne, a fait près de 600 morts parmi les 400.000 civils de la population locale, dont 147 enfants, a indiqué, mercredi, l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Les bombardements -frappes aériennes et tirs d’artillerie- ont baissé d’intensité après que la Russie ait ordonné, mardi, une « pause humanitaire » quotidienne censée tenir entre 9H et 14H (de 7H à 12H GMT) pour permettre aux populations civiles de quitter la zone.

La France a appelé, mercredi, les alliés du président syrien à exercer « une pression maximale » sur le régime de Bashar al Assad afin qu’il respecte la résolution de l’ONU pour une trêve dans la Ghouta orientale.

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté, samedi, la résolution 2401 qui prévoit un cessez-le-feu d’au moins trente jours consécutifs en Syrie et un accès humanitaire aux populations civiles pour permettre une intervention humanitaire et médicale dans les zones qui font face à une situation humanitaire catastrophique, notamment la Ghouta orientale.

Depuis mars 2011, la répression par l’armée syrienne d’un mouvement de protestation populaire pacifique contre le régime syrien a dégénéré en guerre civile puis en conflit international, faisant plus de 340.000 morts en Syrie.