8 avril 2005
Lavieeco (25267 articles)
Partager

198 peines capitales prononcées depuis l’Indépendance

Le processus s’est enclenché, il y a deux ans, le 10 octobre 2003, lors de la Journée mondiale contre la peine de mort.

Le processus s’est enclenché, il y a deux ans, le 10 octobre 2003, lors de la Journée mondiale contre la peine de mort. L’Observatoire marocain des prisons convia alors quelques ONG nationales et internationales pour une journée de débat sur le sujet. Un comité de coordination fut mis sur pied, composé de cinq associations. Ce comité se transforme aujourd’hui en Coalition nationale pour l’abolition de la peine de mort (CNAPM).
La dernière condamnation à mort est celle, en octobre 2004, de Abdelhadi Hadi, prononcée par la chambre criminelle de la Cour d’appel d’Agadir. Depuis l’Indépendance jusqu’à 1994, on a dénombré officiellement 198 peines capitales prononcées par les tribunaux civils et militaires. Au 31 décembre 2004, le Maroc se trouve parmi les 62 pays dans le monde à maintenir dans leur législation la peine capitale, mais il figure parmi les 32 pays qui n’exécutent plus, depuis 10 ans. Le dernier pays africain à avoir aboli la peine de mort est le Sénégal (mars 2005), après le Mozambique (1990), la Namibie (1990), l’Afrique du Sud en1995, Djibouti en1995, la Guinée-Bissau (1993) .