Politique migratoire: près de 23000 nouveaux régularisés
3 avril 2018
Tahar Abou El Farah (976 articles)
Partager

Politique migratoire: près de 23000 nouveaux régularisés

Le Maroc vient de régulariser une nouvelle vague de migrants en situation irrégulière. Les chiffres définitifs ne sont pas encore arrêtés, mais selon des sources du CNDH, cette deuxième opération de régulation devrait concerner environ 23000 personnes, soit presque le même nombre que la première opération.

Au total, ce sont quelque 28400 dossiers de régularisation, représentant 113 nationalités, qui ont été déposés, entre le 15 décembre 2016 et le 31 décembre 2017, date de la clôture de l’opération, au niveau de 83 préfectures et provinces du Royaume. Naturellement, toutes les demandes ne sont pas recevables. Il faut en effet satisfaire toutes les conditions requises pour se faire délivrer un titre de séjour. Cependant, nous affirme-t-on auprès du Conseil national des droits de l’Homme, il a été décidé d’assouplir les critères d’éligibilité pour élargir le contingent des étrangers bénéficiaires de la régularisation. Ainsi, et outre les personnes régularisées au niveau des commissions préfectorales et provinciales, d’autres catégories de demandeurs devraient bénéficier de cette opération. Il s’agit des femmes et leurs enfants, des mineurs non accompagnés et des étrangers pouvant justifier d’une activité professionnelle, même sans contrat de travail. Sont également concernés les étrangers conjoints de ressortissants marocains ou d’étrangers en situation régulière, sans critère de durée de mariage ainsi que les étrangers n’ayant pas pu prouver cinq ans de résidence au Maroc, mais qui disposent d’un niveau d’instruction équivalent au collège.
Une décision salutaire pour des milliers de personnes en détresse!