Marchés publics : 50 réclamations depuis le début de l’année
13 juillet 2018
Lavieeco (25415 articles)
Partager

Marchés publics : 50 réclamations depuis le début de l’année

Selon le chef du gouvernement Saâd Eddine El Otmani, la Commission nationale de la commande publique (CNCP) a reçu 50 réclamations de la part des concurrents et des titulaires des marchés, depuis son lancement le 19 janvier 2018.

S’étant prononcé en réponse à une question sur «les marchés publics et l’enjeu de la bonne gouvernance», le chef du gouvernement a souligné que la CNCP a renforcé sa position au sein du système des marchés publics, 5 mois seulement après son installation. Cela a été réalisé à travers «la consécration de la confiance», les 50 réclamations et les 20 demandes de consultation reçues de la part d’administrations et d’établissements publics ayant trouvé des réponses pour la plupart. «La réforme du système des marchés publics ne peut se faire de manière isolée de l’environnement général, mais elle est basée sur une perspective globale et intégrée pour la gestion des marchés publics, en tenant compte de diverses dimensions juridiques, économiques, sociales, administratives et autres», a déclaré El Othmani qui s’est exprimé durant la séance mensuelle de la Chambre des conseillers consacrée à la politique générale, tenue mardi à Rabat. En attendant un bilan complet de la CNCP fin 2018.