4 000 écoles où on enseigne en amazigh, 14 000 enseignants formés
11 mai 2012
Lavieeco (25427 articles)
Partager

4 000 écoles où on enseigne en amazigh, 14 000 enseignants formés

Le nombre des écoles dans lesquelles l’amazigh est enseigné est passé de 317 pendant l’année scolaire 2003/2004 (date du démarrage de l’enseignement amazigh dans les écoles publiques) à plus de

Le nombre des écoles dans lesquelles l’amazigh est enseigné est passé de 317 pendant l’année scolaire 2003/2004 (date du démarrage de l’enseignement amazigh dans les écoles publiques) à plus de 4 000 établissements primaires actuellement. Selon des chiffres récents rendus publics par le ministère de l’éducation nationale, il a été formé environ 14 000 enseignants de langue amazighe. Toujours dans le cadre de la formation, 300 inspecteurs ont également été formés ainsi que 75 formateurs dans les centres de formation de professeurs de l’enseignement primaire. Par ailleurs, des manuels scolaires, «les meilleurs de la région», selon le ministre Mohamed El Ouafa, sont disponibles de la première à la sixième année primaire. A ce jour ce sont près de 545 000 élèves qui ont suivi des cours d’amazigh, soit 15% de l’ensemble des élèves du pays. Nous sommes certes loin de la généralisation prévue par la convention signée en 2003 entre le ministère et l’Ircam, mais c’est déjà un progrès. C’est donc pour recadrer l’enseignement de la langue que le ministère et l’institut ont signé une nouvelle convention le 16 avril 2012.

La langue amazighe a fait également son entrée dans l’université. La faculté des lettres d’Agadir a déjà lancé un master dédié à cette matière. Entre ce master et une filière spécialisée, la faculté a formé, en 2010, 238 étudiants. L’université d’Oujda s’y est également mise et 193 étudiants y ont été formés, la même année, dans une filière dédiée. C’est le cas également pour l’université de Fès qui compte, la même année, 98 lauréats dans une filière similaire.