Tétouan: Vers la création du premier musée commercial dans la région
8 août 2018
Lavieeco (25267 articles)
Partager

Tétouan: Vers la création du premier musée commercial dans la région

La Chambre du commerce d’industrie et du service de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (CCISTTA) entend créer, à Tétouan, le premier musée commercial de la région.

À cet effet, des responsables de la CCISTTA ont tenu, en fin de la semaine dernière, une réunion avec nombre de partenaires pour discuter des détails du projet qui vise, en premier lieu, à valoriser l’histoire et l’identité commerciale de la ville de Tétouan, contribuer à la promotion du tourisme culturel, et faire connaître l’histoire commerciale du Maroc et de la Méditerranée.

L’initiative veut également redonner vie à l’expérience de voyage dans le temps en permettant le rayonnement de l’Histoire commerciale de Tétouan, encourager davantage la recherche sur l’histoire et le patrimoine commercial de la ville, et permettre aux chercheurs et experts de connaître plus l’histoire de la région.

La réunion, à laquelle ont pris part le premier vice-président de la CCISTTA, Mostapha Benabdelghafor, ainsi que plusieurs partenaires, a été l’occasion d’élaborer un partenariat avec les institutions opérant dans le domaine des expositions, et celles concernées par le développement économique, culturel et touristique de la région, afin de décider de la conception de cet espace unique.

Les participants à cette réunion ont également discuté de la vision générale du projet, que devrait abriter l’ancien siège de la chambre du commerce, à travers la délimitation de ses objectifs et de son thème, la compilation des expositions, l’étude de sa scénographie, la recherche des propriétaires des articles d’exposition et le soutien à la coopération avec des chambres du commerce étrangères.

Ont pris part à cette réunion des représentants de la Commune de Tétouan, de la délégation du commerce et de l’industrie de Tétouan, du Haut commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de liberation, de la conservation régionale du patrimoine, et de la délégation provinciale de la culture, ainsi que des acteurs et spécialistes dans la domaine des musées.