Mes clients sont devenus mes franchisés
13 juillet 2009
Saad Benmansour (1059 articles)
Partager

Mes clients sont devenus mes franchisés

Le franchiseur n’est pas un simple investisseur, il doit d’abord aimer l’activité qu’il compte exercer.

La franchise garantit le suivi de la marque et la rigueur professionnelle.

Alexandre Vigner, chef cuisinier français, propriétaire de «Les Halles D’Alexandre & Laure D’Aquitaine», restaurant et traiteur situé à Casablanca, a franchisé son concept, après moins d’un an d’existence. Le premier restaurant franchisé ouvrira en septembre prochain à Mohammédia. Deux autres sont programmés à Rabat et Marrakech, en plus d’un magasin de vente de produits du terroir  à Agadir.
M. Vigner explique comment il a monté son projet et met en relief quelques points importants sur ses relations avec les franchisés.

Pourquoi l’idée d’une franchise ?
J’avoue que mon cas est assez particulier. Ce sont mes clients qui sont devenus mes franchisés ! Tout a commencé lorsque des habitués du restaurant appréciant les produits et l’endroit m’ont proposé de franchiser le concept.

Que prévoit le contrat de franchise ?
Le contrat prévoit une clause selon laquelle je suis fournisseur de 70% des marchandises qui seront vendues. Les franchisés sont tenus de verser un droit d’entrée et une redevance annuelle, à hauteur d’un certain pourcentage de leur chiffre d’affaires. Ce sont ces contributions financières qui donneront aux réseaux les moyens à terme de fournir l’appui nécessaire au développement de notre implantation, notamment en ce qui concerne les formations et les campagnes de communication.
Enfin, la marque et le nom ont été déposés. Le plan de franchising a été défini conjointement, avec l’aide d’un avocat et d’un cabinet comptable. S’agissant de l’accompagnement, quinze jours de formation ont été nécessaires en plus du suivi et des conseils. L’idée, c’est véritablement de leur donner toutes les cartes en main pour qu’ils puissent bien faire leur travail.

Selon vous, sur quoi repose l’originalité de votre concept ?
Après cinq années passées au service d’un restaurant à Casablanca, j’ai décidé d’ouvrir mon propre commerce en septembre 2008: Les Halles D’Alexandre & Laure D’Aquitaine. Je pense qu’au-delà des produits proposés, j’ai pris la peine d’observer les besoins et attentes de ma clientèle. Je renouvelle sans cesse la variété de mes produits et je prends en charge ma communication. Cela s’est avéré payant, puisque ma clientèle se compose de 40% de Marocains et 60% d’étrangers.

Selon vous, quels sont les avantages de la franchise en comparaison au commerce en réseau ?
La franchise garantit le suivi de la marque qui est déposée, une rigueur professionnelle et c’est un gage de qualité.

Le contrat de franchise prévoit-il une clause d’exclusivité ?
Non, elle n’est pas prévue sinon les frais seraient plus importants.

Quels conseils donneriez-vous à un futur franchisé souhaitant se lancer dans l’aventure ?
Aimer manger et cuisiner, avoir le sens de l’accueil, la convivialité, être à cheval sur l’hygiène et la propreté, ne pas être frileux face à de longues journées et enfin faire preuve de sérieux.