Enquête : les call center et l’IT ont dynamisé le marché de l’emploi en 2017
23 février 2018
Lavieeco (25283 articles)
Partager

Enquête : les call center et l’IT ont dynamisé le marché de l’emploi en 2017

Rekrute a analysé 120 000 postes en se focalisant sur les profils bac+3 et moins. Commerciaux, financiers et IT, les fonctions classiques sont toujours plébiscités.

Le portail du e-recrutement Rekrute vient de dévoiler les résultats de son enquête sur les tendances du recrutement pour l’année 2017. Pour affiner son analyse, le spécialiste du e-recrutement s’est focalisé sur deux catégories : les tendances pour les profils Bac+3 et moins, et les tendances pour les profils Bac+4 et plus. Au total, 120234 postes proposés ont été analysés.

En ce qui concerne les profils Bac+4 et plus, deux tendances ont été dégagées: une forte demande pour les profils ayant entre 3 et 5 ans d’expérience (une augmentation de 7 points par rapport à 2016) et une baisse considérable de la demande des profils Bac+4 avec moins d’un an d’expérience (- 16 points).
L’analyse a été réalisée sur un échantillon de 25740 postes.

Profils Bac+4 et plus : les informaticiens toujours demandés sur le marché

La fonction informatique continue toujours d’animer le marché en ce qui concerne ces profils. Les informaticiens restent les plus recherchés par les entreprises avec une croissance soutenue à travers les années, soit une augmentation de 24 points entre 2016 et 2017. Le maintien de la demande s’explique par le taux de volatilité qui est propre à cette population, et par la tendance des entreprises étrangères à venir recruter des ingénieurs informaticiens au Maroc, comme l’expliquent les analystes de l’enquête.

Les métiers du call center avec l’IT sont de très gros recruteurs, mais se focalisent sur des profils moins diplômés (Bac+3 et moins). La demande de cadres a donc baissé cette année au profit de Bac+3 et moins.
La demande pour la fonction ‘‘gestion de projet/études’’ a doublé en 2017. Cela s’inscrit dans le cadre de la construction de l’avenir du Maroc et de conformité aux normes internationales.
En revanche, les commerciaux sont moins convoités qu’en 2016 (baisse de la demande de 2 points), mais figurent toujours dans le trio de tête des fonctions les plus demandées pour les Bac+4 et plus.
Côté secteurs, l’informatique reste un gros recruteur de ces profils en 2017. Ainsi, 61% des postes ouverts (contre seulement 34% en 2016) ont été recensés dans ce secteur.
A noter aussi que les recrutements ont nettement chuté dans le secteur de l’assurance (-34 points), tandis que la banque reste dans le top 5, même s’il n’a pas connu d’importantes fluctuations en 2017

Profils Bac+3 et moins : un fort intérêt pour les débutants

D’autre part, l’enquête «Tendances 2017» montre que le marché du recrutement sourit aux Bac+3 et moins, principalement dans le secteur des call center/web center qui figure en tête de liste des recruteurs, suivi du secteur de l’assurance et du secteur bancaire, avec respectivement 80%, 11% et 2% des postes proposés.
Les postes ouverts ont augmenté de 47% par rapport à 2016, à 94 374 .
Les profils débutants sont les plus demandés avec une augmentation de dix points par rapport à 2016 (+25 333 postes proposés pour cette population). Viennent ensuite la fonction commerciale et les métiers de l’assurance, tandis que les métiers de la fonction ‘’production/qualité’’ sont en baisse (- 4732 postes proposés), alors qu’ils étaient très sollicités en 2016. C’est le signe que les entreprises ont réussi aujourd’hui à bien structurer leur chaîne industrielle
Enfin, le secteur informatique recrute beaucoup moins de profils Bac+3 et moins (-5 points), au profit de profils plus qualifiés et diplômés. Il semblerait que le secteur se développe sur des métiers plus pointus et à plus forte valeur ajoutée.

B.M.

Mots-clés Emploi