Comment me vendre en entretien lors d’une conf call ?
16 mars 2018
Yasmina Rheljari (363 articles)
Partager

Comment me vendre en entretien lors d’une conf call ?

Cela fait des mois que je cherche un travail, et le plus difficile en fait c’est vraiment de dépasser l’étape «envois de cv» et de décrocher enfin un entretien !
C’est ce que j’ai eu enfin et je vais pouvoir après des mois d’attente pouvoir me vendre face à un recruteur. Sauf que l’entretien ne va pas se passer comme d’habitude, puisque dans la procédure de cette entreprise il y a d’abord une conf call avec le DRH Groupe qui n’habite pas au Maroc et donc cet entretien se fera en conf call. Aussi, je voudrais savoir s’il y a des choses spécifiques à ce moyen de communication que je devrais connaître et surtout mettre tous les atouts de mon côté pour me vendre au mieux ! Que me conseillez-vous ?G.P.- Tanger

Vendre ? Certaines expressions sont tellement utilisées qu’on oublie parfois de se rappeler de leurs sens. Or, «se vendre» est une expression vraiment terrifiante en fait. Car elle nous réduit presque à un produit qui devrait soigner sa présentation, son emballage pour attirer un recruteur qui nous mettrait dans son «caddy recrutement»

Ôtez-vous de la tête ceci, et pensez surtout à QUI VOUS ETES en tant que personne, quel est votre parcours, vos compétences, ce que vous ne savez pas encore et que vous avez envie d’apprendre, votre courage, votre volonté et vos rêves aussi ! Un recruteur est en général une personne très occupée car son activité est du type «consommatrice de temps» et très pressé aussi car il doit souvent  être en mesure de répondre rapidement à une demande de poste à pourvoir. Aussi, il voudra que cette conf call soit efficace et ira probablement à l’essentiel. Et plutôt que de vous demander ce que vous allez dire, réfléchissez à ce que votre recruteur voudra connaître, découvrir ou valider.

Connaître votre personnalité, votre attitude.

Découvrir ce qu’il n’aura pas «deviné» à travers votre CV (ou ce que vous n’aurez pas dit».

Valider point par point que votre profil correspond bien au poste à pourvoir.

Alors, à vous de vous entraîner à dire (de manière concise) qui vous êtes, étonner votre recruteur par un aspect de vous ou une expérience vécue et étayer par des faits tangibles chacun des points de votre CV.  Faites-le en vous enregistrant (et non en vous filmant) et réécoutez-vous pour rectifier certaines choses. Lors de cette conf call, vous ne direz probablement pas mot pour mot ce que vous aviez préparé (Monsieur Carnegie disait qu’il y a trois types de présentations, celle que nous avons préparée, celle que nous aurions aimé faire et celle que nous présentons vraiment) mais vous aurez «digéré» suffisamment vos arguments pour les dire de manière concise et ciblée.

Vos réponses comptent autant que vos questions

Maintenant, certes, vous allez avoir à convaincre. Mais dites-vous que si vous en êtes à cette étape du processus de recrutement c’est que votre CV a déjà rempli les conditions. Alors inutile de rentrer dans une surenchère d’arguments qui vous mènerait probablement à en dire plus que vous n’auriez voulu (et parfois à ne pas dire exactement la vérité…). Vous aurez donc bien entendu fait vos «homeworks» avant en vous renseignant sur cette entreprise, sa mission, ses valeurs mais aussi ses échecs qui sont toujours très intéressants quand il s’agit de découvrir une structure. Pour cela, surfez quelques instants sur le net pour voir les commentaires de clients mécontents (sachez tout de même prendre la mesure de ces commentaires qui ne sont pas toujours à prendre à la lettre). Durant la conf call, soyez concentré, ne faites absolument rien d’autre que cet appel, ayez sous les yeux les exemples, anecdotes, preuves, chiffres pour étayer votre argumentation et dont vous pourriez avoir besoin.

Enfin, soignez votre voix, son rythme et mettez-y du soleil en souriant ( pas tout le temps, bien sûr).

Écoutez aussi attentivement les questions qui vous seront posées car elles indiqueront l’intérêt principal de votre recruteur, ou certains doutes qu’il vous reviendra de lever.

Préparez également de votre côté VOS questions, qui porteront sur votre recherche à bien comprendre le job, ses enjeux et ce qui sera attendu de vous.Car on en apprend beaucoup plus par les questions qui sont posées que par les réponses apportées, n’est-ce pas ?