Enquête DIORH

La fonction RH perce dans les comités de direction

Le cabinet Diorh a sondé 107 entreprises dont des filiales de multinationales. L’augmentation des effectifs de la fonction, conjuguée au renforcement de son taux d’encadrement, montre un élargissement et une complexification du rôle.

La fonction RH

Douze ans après la première enquête sur la fonction RH, le cabinet Diorh revient cette année avec la 4e édition de son enquête. Douze ans pour mesurer l’évolution de la fonction qui sort progressivement de sa dimension administrative (qui lui valait la dénomination de fonction personnel) pour devenir managériale. Douze ans pour dire enfin que la fonction a droit à une direction comme les autres fonctions, qu’elle fait partie désormais du comité de direction et que sa contribution est significative au résultat global de l’entreprise.

Après avoir pris beaucoup de temps à réellement s’introduire au sein des entreprises nationales, la fonction ressources humaines semble donc en voie de rattraper son retard et devoir assumer son rôle avec plus de reconnaissance et de moyens.

Globalement, le cabinet a sondé 107 entreprises dont les deux tiers sont multinationales. Normal, puisque cette catégorie d’entreprises reste précurseur en matière de développement des pratiques RH.

Quantitativement, la fonction RH a significativement progressé. L’augmentation des effectifs dédiés à la fonction, conjuguée au renforcement de son taux d’encadrement, indique un élargissement et une complexification du rôle de la fonction, exigeant un plus haut niveau de qualification de ses effectifs.

L’importance grandissante de la fonction se traduit ainsi par la nomination d’un manager de haut niveau à la tête de la direction. L’enquête révèle que près de 60% des DRH ont un niveau bac+5. Autre constat majeur, la fonction se féminise de plus en plus même si le leadership de la fonction reste majoritairement masculin.

Les entreprises font davantage usage des outils RH modernes

L’enquête montre en outre que la modernisation ne se limite pas à renforcer les équipes et à élargir les attributions de la fonction. Les entreprises font davantage usage des outils modernes de gestion des ressources humaines. Le recrutement se professionnalise ; la rémunération s’individualise de plus en plus ; la mise en œuvre de systèmes d’évaluation des performances se généralise ; la formation devient un élément clé du développement des compétences ; la gestion des carrières se vulgarise… L’enquête traite également pour la première fois le regard de la direction générale sur le rôle de la fonction. Bien que la plupart des dirigeants sondés affirment que la fonction reste stratégique, ils voient cependant que la principale mission des DRH est de gérer les affaires administratives. Les DRH seraient encore des business prestataires et non des business partners.

Brahim Habriche. La Vie éco
www.lavieeco.com

2013-06-19

Authentifiez-vous pour ajouter un commentaire

Bourse de Casablanca

Mise à jour : 2014-07-25 à 17:06
Masi : 9 300,08 (-0.36%)
Madex : 7 596,36 (-0.39%)
bourse
SNEP
305.00 +2.68%
bourse
PAPELERA TETUAN
40.49 +2.32%
bourse
CNIA SAADA ASSURENCE
926.00 +2.21%
bourse
INVOLYS
181.00 -5.38%
bourse
MICRODATA
139.00 -4.79%
bourse
ALLIANCES DEVELOPPEMENT IMMOBILIER
450.00 -3.27%

Cours de change

Vente
1 EUR 11.226 MAD
1 USD 8.3052 MAD
1 GBP 14.181 MAD
100 YENS 8.1946 MAD
1 SAR 2.2145 MAD
Achat
1 EUR 11.159 MAD
1 USD 8.2556 MAD
1 GBP 14.097 MAD
100 YENS 8.1457 MAD
1 SAR 2.2013 MAD