LA VIE ECONOMIQUE 5 MAI 1972

Elevage du cheval au Maroc : 370 000 têtes

Le nombre d'équidés atteint actuellement 1.76 million de têtes.

LA VIE ECONOMIQUE 5 MAI 1972

Le nombre d’équidés atteint actuellement 1,76 million de têtes. Personne n’ignore l’importance de ce cheptel pour l’agriculture marocaine, que ce soit pour la traction animale, la production de viande, ou les activités terrestres sous leurs formes les plus diverses.

Le cheval tient au sein de ce cheptel une place de choix. On en dénombre 370 000 têtes qui alimentent un commerce intérieur et extérieur déjà important. C’est pourquoi le ministère de l’agriculture a toujours déployé de grands efforts pour développer cet élevage.

Le service des haras nationaux a été institué spécialement à cet effet et assume la responsabilité de toute la politique de développement de cet élevage auquel est liée, par le biais de la traction animale, toute la politique de développement agricole.

C’est ainsi qu’un réseau de 5 haras et de 72 stations de montes employant 410 agents, mène à travers le pays une action tendant à intensifier la production et à améliorer les races équines : arabe-barbe, pur sang-arabe, anglo-arabe et mulets. Le ministère vient d’ailleurs d’arrêter un ensemble de mesures dont principalement la création d’une société d’encouragement (Sorec). Cet organisme aura la haute main sur les haras et le pari mutuel et assurera la promotion du cheval de courses au Maroc.

La Vie éco
www.lavieeco.com

2012-05-10

Authentifiez-vous pour ajouter un commentaire
Météo Casablanca © meteocity.com