Une préfecture à  Sidi Moumen
27 juin 2003
Saad Benmansour (1059 articles)
Partager

Une préfecture à  Sidi Moumen

Nouveau découpage de casablanca en projet

Un nouveau découpage pour la wilaya de Casablanca est en projet. Selon Mhammed Dryef, le wali de la ville, que nous avons contacté, cette réorganisation «a pour objectif de pallier, entre autres, la sous-administration de la métropole». Exemple : Sidi Moumen sera érigée en préfecture…d’arrondissement.
Une nouvelle forme de préfecture qui, selon le wali, colle mieux au principe de l’unité de la ville adopté par la nouvelle charte communale. Le draft à l’étude propose la création de 12 préfectures d’arrondissement qui permettront un rapprochement entre administration et citoyens.
L’autre objectif, même non avoué, de ce découpage, est de bien quadriller la ville, de rester à l’écoute de ses moindres frémissements et d’éviter de trop marginaliser certains quartiers. Le résultat, on l’a vu (et entendu surtout) le 16 mai dernier.
Autre nouveauté : les petites communes rurales qui ceinturent Casablanca seront regroupées, autant que faire se peut, et formeront des provinces, à créer, comme Lahraouyine, Nouaceur, Bouskoura et autres.
S’il est vrai que ce découpage permettra une meilleure présence de l’administration, il ne manquera pas, toutefois, de poser quelques problèmes d’ordre technique. D’abord, il y a la question des services extérieurs des différents ministères, les fameuses délégations. Seront-elles démultipliées ? Si oui, comment fera-t-on pour avoir plus de fonctionnaires au moment où l’Etat cherche plutôt à alléger ses effectifs ?
Ensuite, le nouveau découpage intervient à un moment où le gouvernement mène une autre grande réflexion, dans l’idée de les regrouper en pôles de compétences. Comment, alors, ces deux projets vont-ils s’imbriquer? Autant de questions qu’il faudra régler en un temps record si l’on veut être prêt pour les élections. Top chrono !