En direct

La gauche se rassemble, lentement mais sûrement

Le PSU, le PADS et le CNI entament, ce dimanche 23 juin, le deuxième round des négociations pour la création de la Fédération de la gauche démocratique (FGD). Le projet devra voir le jour officiellement à la prochaine rentrée politique.

Le PSU, le PADS et le CNI entament, ce dimanche 23 juin, le deuxième round des négociations pour la création de la Fédération de la gauche démocratique (FGD). Le projet devra voir le jour officiellement à la prochaine rentrée politique. Les trois partis, qui évoluent déjà dans le cadre d’une alliance, préfèrent passer par cette étape transitoire avant une intégration totale dans un troisième stade. L’USFP qui s’apprête à absorber deux autres petites formations, le Parti travailliste et le Parti socialiste, voit cette initiative d’un bon œil. Au final, on se retrouvera avec trois blocs de la gauche, le troisième étant l’alliance entre le PPS et une partie du FFD. Annahj, le parti radical de l’opposition extra-institutionnelle, et le PGVM préfèrent, pour le moment, jouer les électrons libres.

La Vie éco
www.lavieeco.com

2013-06-24

Authentifiez-vous pour ajouter un commentaire
Météo Casablanca © meteocity.com