Edito

Une opportunité historique

Chaque année, le Souverain vient à travers ses discours nous rappeler des vérités qu’on oublie, nous donner des orientations qui clarifient la visibilité, qui redonnent confiance et remobilisent les troupes.

Edito SAAD BENMANSOUR MAROC.

Chaque année, le Souverain vient à travers ses discours nous rappeler des vérités qu’on oublie, nous donner des orientations qui clarifient la visibilité, qui redonnent confiance et remobilisent les troupes. Le discours prononcé lundi dernier à l’occasion de la Fête du Trône s’inscrit parfaitement dans cet esprit. Depuis deux ou trois ans, le monde entier navigue à vue en pleine zone de perturbations, l’Europe a été terrassée par la crise, notre région secouée par ce qu’on appelle désormais le «printemps arabe»… Et le Maroc dans tout cela ? Le discours de S.M. le Roi de ce 30 juillet 2013 était d’abord l’occasion de faire un bon bilan comme on oublie d’en faire. Un bilan objectif sans complaisance mais sans excès d’autoflagellation non plus. Une telle piqûre de rappel est nécessaire car on ne voit souvent pas des vérités qui sont devant nos yeux. Comme l’a si bien mis en exergue le discours, qu’on le veuille ou non, le Maroc a fait de nets progrès ces dix dernières années, en comparaison avec les pays de la région. Le réseau autoroutier n’est pas un mirage, Tanger Med n’est pas une hallucination, l’électrification rurale à presque 100% n’est pas une vision… L’INDH n’est plus simplement une initiative, un programme mais véritablement une philosophie, un état d’esprit qui place l’Homme et le développement humain au centre des politiques publiques. Aujourd’hui, ce dont on a rêvé pendant longtemps, comme l’assurance maladie pour tous, les soins médicaux gratuits pour les pauvres, est devenu réalité. Nous n’en sommes qu’aux débuts, les montages sont perfectibles mais ils ont au moins le mérite d’exister. Qu’on le veuille ou non, et contrairement à beaucoup d’autres pays, le Maroc a bien résisté aux crises successives qui ont secoué le monde depuis 2008. Pour s’en rendre compte, il suffit de voir le chaos qui règne en Tunisie, en Libye, en Egypte, en Syrie, au Yémen… Même en Algérie, notre voisin direct, les attentats à la bombe, les attaques de convois militaires, batailles armées, font encore partie d’événements banalisés chez l’opinion publique.

Il ne s’agit pas de sombrer dans l’optimisme béat mais plutôt, comme l’a si bien fait remarquer le Souverain dans son discours, de faire un état des lieux d’abord pour savoir où nous en sommes et ce qui reste à faire. Un état des lieux pour faire cette piqûre de rappel importante sur ce qu’est notre projet de société en définitive, ce que sont nos convictions, nos valeurs.

Ensuite, et c’est le plus important, pour comprendre une bonne fois pour toutes nos atouts, nos forces, l’originalité de notre modèle de manière à pouvoir capitaliser dessus. Car il faut bien se rendre à l’évidence que tout ce qui a été réalisé ces dix dernières années ne peut pas avoir été le fruit du hasard. Le Maroc a aujourd’hui une opportunité historique pour pouvoir vraiment passer dans une autre catégorie de pays, une sorte de division supérieure. Cela ne dépend que de nous...

Saâd Benmansour. La Vie éco
www.lavieeco.com

2013-08-05

Authentifiez-vous pour ajouter un commentaire

Bourse de Casablanca

Mise à jour : 2014-07-25 à 17:06
Masi : 9 300,08 (-0.36%)
Madex : 7 596,36 (-0.39%)
bourse
SNEP
305.00 +2.68%
bourse
PAPELERA TETUAN
40.49 +2.32%
bourse
CNIA SAADA ASSURENCE
926.00 +2.21%
bourse
INVOLYS
181.00 -5.38%
bourse
MICRODATA
139.00 -4.79%
bourse
ALLIANCES DEVELOPPEMENT IMMOBILIER
450.00 -3.27%

Cours de change

Vente
1 EUR 11.226 MAD
1 USD 8.3052 MAD
1 GBP 14.181 MAD
100 YENS 8.1946 MAD
1 SAR 2.2145 MAD
Achat
1 EUR 11.159 MAD
1 USD 8.2556 MAD
1 GBP 14.097 MAD
100 YENS 8.1457 MAD
1 SAR 2.2013 MAD