Colorado : La marge nette passe à  8,5% contre… 15% il y a deux ans
22 mai 2012
Lavieeco (25422 articles)
Partager

Colorado : La marge nette passe à  8,5% contre… 15% il y a deux ans

Colorado parvient à  maintenir son chiffre d’affaires malgré une conjoncture difficile, mais les résultats sont bridés par la flambée de certaines matières premières stratégiques.

La conjoncture défavorable, marquée par le ralentissement de l’activité du secteur du bâtiment et ses conséquences sur la consommation de la peinture, n’a pas empêché Colorado de maintenir son volume d’activité en 2011. A 628 MDH, le chiffre d’affaires de la société progresse même de 8 MDH (+1%) par rapport à l’exercice précédent.

Cela a été possible grâce à la politique de diversification, à l’ouverture de nouveaux showrooms à Meknès et à Kénitra, mais aussi à l’augmentation des prix de vente de certains produits… Le tout bénéficiant d’une politique de communication agressive et multi-supports vantant la signature de la société/marque en tant que «N°1 de la peinture».La flambée des prix de certaines matières premières stratégiques (pigments, résines et solvants essentiellement) ont eu pour effet de réduire le taux de la marge brute sur achats consommés. Ce qui a naturellement impacté son résultat d’exploitation, le ramenant à 108 MDH, soit 7% de moins qu’en 2010.

La marge opérationnelle se rétracte ainsi de 1,5 point pour s’inscrire à 17,2%.Dans la même lignée, le résultat net subit la baisse du résultat d’exploitation et ressort à 54 MDH, en recul de 10,6%. Il ramène ainsi la marge nette à 8,6%, contre 9,7% en 2010 et… 15% en 2009, année où les bénéfices nets avaient atteint 86,7 MDH.Côté perspectives, le management se montre confiant. Le récent investissement de 17 MDH, qui portait sur l’acquisition d’équipements visant à améliorer la productivité des sites de production ainsi que l’acquisition et l’aménagement de showrooms, va dans ce sens. Colorado compte poursuivre sa politique d’innovation et explore les opportunités de développement de ses activités sur le plan régional tout en diversifiant ses activités au Maroc.Dividende : 3 DH, contre 4,50 au titre de 2010.