25 mai 2009
Lavieeco (25283 articles)
Partager

Focus de la semaine du 25/05/09

BMCE Bank émet un emprunt obligataire subordonné perpétuel d’un milliard de DH Le Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM) vient d’accorder son feu vert à l’émission par BMCE Bank d’un

BMCE Bank émet un emprunt obligataire subordonné perpétuel d’un milliard de DH

Le Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM) vient d’accorder son feu vert à l’émission par BMCE Bank d’un emprunt obligataire subordonné perpétuel d’un milliard de DH. Cette émission est réservée aux investisseurs institutionnels de droit marocain. Elle est scindée en 4 tranches. Seules les deux premières (A et B) seront cotées. Elles sont respectivement assorties d’un taux fixe sur la base du taux des bons du Trésor (BT) de 10 ans observé sur la courbe des taux du marché secondaire (soit 4,1%) majoré d’une prime de risque de 120 points de base (pbs), et d’un taux révisable annuellement déterminé sur la base du dernier taux des BT de 52 semaines observé sur le marché (soit 3,51%) renchéri d’une prime de risque de 100 pbs. Les mêmes rémunérations sont proposées dans l’ordre sur les tranches non cotées (C et D). A noter qu’une augmentation de prime de risque de 100 points de base est concédée à partir de la 11ème année de l’emprunt. Etant perpétuel, celui-ci est justement à durée indéterminée, avec possibilité de remboursement anticipé à partir de la 10e année.

Les institutionnels étrangers positionnés à l’achat sur la Bourse de Casa à fin mars 2009

Selon le CDVM, les contributions des différents profils d’investisseurs aux transactions boursières se sont maintenues en quasi-stagnation au 1er trimestre 2009. En effet, la période a vu se prolonger la pré´pondé´rance des investisseurs marocains sur le marché´ central avec plus de 85% des volumes de transactions. Les institutionnels marocains, en particulier, avec une part de 39% du volume total, se distinguent du lot. A noter également que la participation des institutionnels étrangers s’est renforcé par rapport au quatrième trimestre 2008 en passant de 10% à 13%, avec un changement de leur position nette qui devient acheteuse. Dernier fait marquant, le ré´seau bancaire canalise à` peine 2,3% des é´changes, soit son niveau le plus faible sur les 4 dernières anné´es.

Managem dément tout désengagement imminent du capital de la SMI

La communauté financière l’attendait. La sortie médiatique du management du groupe Managem a eu lieu ce début de semaine. Pour rappel, le titre du groupe et celui de sa filiale, la Société métallurgique d’Imiter (SMI), ont connu dernièrement des mouvements inhabituels sur la Bourse de Casablanca, notamment en raison de rumeurs de cession de cette dernière filiale. Le message du groupe est clair : rien n’est encore décidé. Néanmoins, le communiqué publié le 18 mai informe qu’il est bel bien question pour le groupe d’opérer des arbitrages sur ses actifs miniers. Partant, «acquisitions, cessions partielles, partenariats ou tout autre schéma d’optimisation» sont envisagés. Les options définitives seront connues dès que l’étude déjà entamée par Managem sur l’ensemble de son portefeuille d’activités aura abouti.

Integra Bourse décroche un agrément pour la garde de titres

Après une année d’exercice, la société de bourse Integra Bourse a décroché début mai 2009 un agrément pour la garde de titres. Celui-ci permettra à la société d’offrir des services complémentaires à ses prestations actuelles d’intermédiation boursière, tels que la Bourse en ligne, la gestion privée et la gestion collective.