Les plages du Nord d’Agadir prises d’assaut par les touristes nationaux
16 août 2018
Malika Alami (12 articles)
Partager

Les plages du Nord d’Agadir prises d’assaut par les touristes nationaux

Dans ces localités, forte demande sur le locatif informel dont les prix flambent. Le prix des habitations entre 250 Dhs à 1500 Dhs par jour. Le taux d’occupation moyen dans les hôtels classés de la station balnéaire est de moins de 70%.

Comme chaque année, la région d’Agadir enregistre une forte affluence de touristes nationaux en cette période estivale. Difficile de circuler en ville comme sur la route des plages et de trouver une place pour stationner. De cette affluence de touristes nationaux ce n’est pas tant les hôtels qui en profitent. En juillet dernier le taux d’occupation moyen des hôtels classés de la station balnéaire était de 66,71% soit un bond de 10% comparativement à l’an dernier à la même période, selon les chiffres communiqués par le Conseil régional du tourisme du Souss Massa. Au fort de cette saison estivale, les établissements espéraient cependant faire le plein. On se souvient encore des années telles 2001 ou 2007, des années de références, lors desquelles pendant la saison estivale, le taux d’occupation moyen dans les hôtels classés de la ville d’Agadir dépassait sans peine 80%. Mais en cette période, la clientèle nationale qui dope la destination mise plus sur le locatif informel. Le phénomène ne cesse de se développer car c’est devenu une occasion pour des familles de se faire un peu d’argent en louant leur habitation. Depuis le mois de juillet, ce sont les logements à la location dans les plages du Nord d’Agadir qui sont les plus prisés. En ce mois d’août la demande est telle que les prix flambent. Suivant le standing et la consistance de l’habitation ainsi que la localité et la distance par rapport au front de mer, les prix varient entre 250 et 1500 Dhs par jour. En juillet, les prix oscillaient entre 250 à 700 Dhs.

Au cœur de la station balnéaire, les touristes nationaux sont également nombreux à préférer le locatif. Selon le standing, la situation et la consistance du logement, les prix sont entre 200 à 3000 Dhs. Mais de l’avis d’un agent immobilier, la demande reste moins importante que pour les localités des plages du Nord d’Agadir. Normal, le balnéaire est le choix de la majorité de cette catégorie de clientèle qui opte pour la destination en cette période.

Cet afflux vers les plages du Nord d’Agadir a de fortes retombées aussi sur les commerces et les coins de restauration à petit prix. Les restaurants de tagines à Tamraght sont les plus prisées. A Agadir, les gargotes du port et les snacks du quartier Talborjt sont ceux qui attirent le plus de monde en cette période.