Renouvellement du parc des poids lourds : la prime à  la casse sera augmentée pour la troisième fois
12 octobre 2012
Mohamed Moujahid (1048 articles)
Partager

Renouvellement du parc des poids lourds : la prime à  la casse sera augmentée pour la troisième fois

Le ministère du transport tentera de faire adopter la mesure dans le cadre de la Loi de finances. Entre 2008 et 2011, 11% seulement de l’enveloppe allouée ont été consommés. Les banques ne font pas confiance au secteur.

Une troisième version de l’opération de prime à la casse, initiée en 2008 par le ministère du transport et de l’équipement pour encourager les transporteurs de marchandises à renouveler leur parc, est en préparation. Au moment du lancement de l’opération en 2008, une enveloppe de 150 MDH lui avait été allouée sur une période de deux ans, enveloppe qui a été portée à 170 MDH dans le cadre de la Loi de finances 2011, mais toujours sans succès auprès des intéressés.

Selon une source proche du dossier, une partie infime, soit 11% de cette enveloppe, a été consommée entre 2008 et 2011, et quelque 600 véhicules seulement sur un parc qui pourrait se situer autour de 40 000 camions, toutes catégories confondues, renouvelés. Dans le cadre du projet de Loi de finances 2013, le ministère du transport tente de faire adopter une nouvelle proposition qui vise encore une fois à augmenter cette prime.

Dans le transport pour le compte d’autrui, cette prime sera fixée, pour les véhicules dont le poids total en charge (PTC) est situé entre 3,5 et 8 tonnes, à 135 000 DH pour les véhicules âgés entre 15 et 20 ans et 115 000 pour ceux âgés de plus de 20 ans. Pour la catégorie dont la PTC est située entre 8 et 14 tonnes, la prime sera respectivement de 150 000 et 130 000 DH. Enfin, pour les véhicules dont la PTC se situe entre 14 et 40 tonnes, les montants sont de 210 000 et 190 000 DH.

La prime pourrait bénéficier aux véhicules de transport public dans le rural

S’agissant des remorques qui bénéficient aussi d’une prime spécifique de renouvellement, le montant sera de  110 000 DH pour un poids inférieur ou égal à 14 tonnes et un âge situé entre 15 et 20 ans, et de 90 000 DH pour un âge supérieur à 20 ans. Ces montants passent à 130 000 et 105 000 DH respectivement pour les remorques dont la charge dépasse les 14 tonnes. Le ministère de tutelle tente une innovation en incluant dans le programme les véhicules de transport public de personnes dans le milieu rural en leur octroyant une prime selon l’âge du véhicule à casser et de celui à acquérir.

Ainsi, pour remplacer un véhicule mis à la casse âgé entre 15 et 20 ans, la prime sera de 90 000 DH si le nouveau véhicule acquis est âgé de moins de 5 ans et de 110 000 DH en cas d’acquisition d’un véhicule neuf. Pour les véhicules âgés de plus de 20 ans, cette prime sera respectivement de 70000 DH et 90 000 DH.

Cette augmentation de la prime de renouvellement suffira-t-elle pour créer un engouement pour ce programme ? On peut en douter, quand on a en mémoire le fait que les banques refusent carrément de s’engager dans un secteur considéré à haut risque.

Mohamed Moujahid

Mohamed Moujahid