Economie

RAM : quatre nouvelles conventions pour des vols domestiques plus accessibles

Casablanca-Oujda à 1 400 DH (aller-retour) deux fois par jour, Casa-Tétouan à 800 DH et Casa-Al Hoceima à 1 200 DH cinq fois par semaine, et enfin Casa-Errachidia à 1 200 DH trois fois par semaine.

RAM : quatre nouvelles conventions  pour des vols domestiques plus accessibles

Les Marocains pourront enfin voyager par avion dans toutes les régions du Royaume à des prix accessibles. La promesse faite, il y a quelques mois, par Mohamed Najib Boulif, ministre délégué chargé du transport, se concrétise en partie. Quatre nouvelles conventions sont en effet finalisées et n’attendent plus qu’à être signées. La cérémonie prévue le 13 février a finalement été reportée de quelques jours pour des questions d’agenda. Mais cela ne remet pas en cause, selon nos sources, le démarrage effectif des vols à partir de mars prochain.

Concrètement, ces conventions, dont La Vie éco révèle le contenu en avant-première, ne sont pas trop différentes des celles signées auparavant pour les régions du Sud. Le principe est toujours le même: des vols à des prix attractifs seront assurés par la RAM à des fréquences régulières, en contrepartie de subventions versées par les régions concernées ainsi que par le ministère de l’équipement et du transport. Le plus gros budget sera affecté à la desserte Casa-Oujda. Plus de 30 MDH seront ainsi mobilisés par le Conseil régional, le ministère de l’équipement et du transport ainsi que l’Agence pour le développement de l’Oriental. C’est quasiment autant que ce qui sera dépensé pour l’ensemble des trois autres régions concernées par les nouvelles conventions. L’importance de cette enveloppe découle en fait du nombre consistant de vols qui seront programmés. En tout, ce seront deux liaisons quotidiennes que devra assurer la RAM entre Oujda et Casablanca, soit une le matin et une autre le soir. Ceci va donc doubler la fréquence des vols desservant la capitale de l’Oriental. Le tarif est fixé à 1400 DH pour un aller-retour en classe économique, et le double pour la classe business.

Tétouan sera aussi reliée 
à Al Hoceima

La liaison entre Casablanca et la région de Taza-Al Hoceima n’est pas en reste. Elle sera assurée par six vols hebdomadaires à un prix de 600 DH par voyage (aller et retour à 1 200 DH) en classe économique. Deux des quatre conventions se rapportent à cette liaison. La première engage le ministère de tutelle et la Direction générale des collectivités locales à mettre 9 MDH sur la table au titre de la subvention accordée à la RAM. En contrepartie, la compagnie assurera trois vols directs par semaine (lundi, jeudi et vendredi) à destination d’Al Hoceima. Les trois autres vols hebdomadaires feront l’objet d’une seconde convention dans laquelle prendra également part le Conseil régional de Tétouan. Et pour cause, la liaison Casa-Al Hoceima prévue par cette convention se fera avec une escale à la ville de la Colombe blanche. De cette manière, les différentes parties prenantes font «d’une pierre trois coups»: Ils instaurent une liaison entre Casablanca et la région du Nord, une autre entre Tétouan et Al Hoceima, et renforcent la desserte Casa-Al Hoceima. En tout, la subvention allouée pour ces lignes sera de 13 MDH.

Au niveau des tarifs, si la liaison Casa-Al Hoceima est maintenue à 1 200 DH pour un aller-retour comme ce qui est prévu dans le premier document, le vol Casa-Tétouan devrait pour sa part être facturé à 800 DH A/R, tandis qu’à partir de Tétouan, le passager devra s’acquitter de 600 DH (en A/R) pour rallier Al Hoceima. Par ailleurs, la programmation des trois vols est pensée de manière à ce qu’elle soit complémentaire avec ceux prévus dans le cadre de la première convention. Ils seront assurés par la RAM chaque mercredi, vendredi et dimanche.

La tutelle promet d’étendre ce modèle aux régions qui le souhaitent

La dernière convention qui devrait être parachevée durant les prochains jours relancera la ligne Casablanca-Errachidia. Selon le ministre de tutelle, «cette liaison avait été suspendue en raison d’un taux de remplissage qui ne dépassait pas quatre passagers par vol, ainsi que par l’absence de tout accord entre la région de Meknès-Tafilalet et la compagnie RAM». C’est ce à quoi tente de remédier la convention en question. Celle-ci prévoit donc l’instauration de trois vols hebdomadaires à un prix de 1 200 DH (A/R). Le montant de la subvention dont devront s’acquitter le ministère et la région est fixé à 8 MDH.

A travers ce genre de conventions, le ministère en charge du transport, la RAM et les régions concernées feront passer le nombre de rotations domestiques (les vols aller-retour) à 170 entre les villes du Royaume, contre 130 actuellement. In fine, la tutelle promet d’étendre ce modèle aux régions qui le souhaitent, de manière à désenclaver l’ensemble du Royaume. C’est d’ailleurs dans ce cadre qu’avaient été signées les conventions relatives aux vols reliant le centre (Casablanca) et le sud du Maroc.

Il s’agit des dessertes de Guelmim et Tan-Tan, à raison de 5 fréquences par semaine, et celles de Laâyoune et Dakhla, à raison de 7 vols hebdomadaires chacune, dont 5 directs et 2 avec escale à Agadir. Les trois conventions signées pour ces dessertes ont prévu un appui financier annuel de 87,5 MDH. A ce budget, il faut rajouter les 17 MDH mobilisés en décembre dernier pour le développement de la destination Ouarzazate-Zagora.

Ce que coûtent les vols vers le Sud

Les vols à destination de Laâyoune sont commercialisés à 1 600 DH et sont assurés tous les jours de la semaine sauf les vendredis et mardis. Le même tarif est appliqué pour les vols Casablanca-Dakhla avec un départ tous les jours exceptés les mercredis et samedis. Pour Guelmim et TanTan, le tarif est de 1 200 DH à raison de cinq fréquences par semaine.

Pour Ouarzazate et Zagora dont le démarrage des lignes s’est fait en ce début d’année, les tarifs sont de 600 DH pour un vol Zagora-Ouarzazate, 1 200 DH pour Casablanca-Ouarzazate et 1400 DH pour un vol Casablanca-Zagora. Les vols sont assurés sept fois par semaine. Avec le développement de ces lignes, ainsi que celui des lignes concernées par les nouvelles conventions, le nombre de passagers empruntant les vols domestiques devrait rapidement franchir le cap du million de voyageurs (700 000 actuellement).

Younes Tantaoui. La Vie éco
www.lavieeco.com

2014-02-24

Authentifiez-vous pour ajouter un commentaire
Météo Casablanca © meteocity.com