Consommation

Préservatifs : 18 millions d'unités vendues par an au Maroc

Manix, Carex, Durex, Control, Soft, Mdior, Protex..., plusieurs marques sur le marché. Du préservatif basique on est passé au parfumé et au sophistiqué technologiquement. Les achats se font surtout la nuit... et le plus souvent par des femmes.

MAROC PRESERVATIFS Sexe

Avec près de 18 millions d’unités vendues en 2011, le marché marocain du préservatif connaît, depuis quelques années, une croissance soutenue, même si la consommation reste relativement faible par rapport à d’autres pays. Par exemple, la France, qui compte 65 millions d’habitants, en consomme 120 millions d’unités alors que le Maroc avec une population deux fois moindre en absorbe 5 fois moins. Il n’empêche que, le marché progresse rapidement selon les importateurs et les pharmaciens qui estiment le taux de croissance annuelle à deux chiffres. Deux raisons sont à l’origine de cette expansion. D’abord, la sensibilisation et la communication autour des maladies sexuellement transmissibles (MST). Le boom enregistré par le marché du préservatif a commencé en 2004, année qui coïncide avec le lancement par le ministère de la santé d’une large campagne de communication présentant le préservatif, non plus comme un simple moyen de contraception mais surtout de protection et de prévention contre les MST et plus particulièrement le sida.
Plus récemment, les ventes ont été tirées par l’évolution des mœurs qui a généré une demande plus précise. On relève ainsi l’introduction des préservatifs aromatisés, parfumés, extra-fins et colorés. «Nous avons donc adapté notre offre à cette demande et nous avons même élargi nos gammes en important les autres gels et lubrifiants», indique un importateur qui souligne qu’aujourd’hui le préservatif classique incolore et inodore perd du terrain. Signe de la vitalité du marché, on trouve aujourd’hui une dizaine de «parfums», dont les plus répandus sont la fraise, le citron, la vanille, le gingembre et les fruits rouges, ces derniers étant les plus prisés !
Manix, Carex, Durex, Control, Soft, Mdior et Protex… Différentes marques sont proposées sur le marché. Soulignons qu’il y a quelques années, Protex fabriquait localement sous licence française, mais a arrêté la fabrication, n’étant plus compétitif, au profit de l’importation. Qui domine le marché ? Dans certaines pharmacies, on tient à souligner que les préservatifs Manix sont les plus demandés.

400 distributeurs sont installés dans le pays

Aujourd’hui, la vente des préservatifs n’est pas exclusivement réservée aux pharmacies et à la parapharmacie. Ils sont aussi disponibles dans certaines grandes et moyennes surfaces et même dans les petites épiceries de quartier.
Le préservatif normal ou nature est vendu entre 7,50 DH et 12 DH le pack de trois. Les produits plus sophistiqués (fin, ultrafin, phosphorescents, avec des rainures et des granules pour optimiser les sensations) sont par contre commercialisés à un prix élevé. Toutefois, le prix varie en fonction des circuits. Ainsi, en pharmacie, le prix est plus élevé, marge oblige, et se situe entre 20 et 45 DH pour le pack de trois préservatifs ou six préservatifs. Le pack de douze est cédé à 85 DH.
L’écart de prix est important dans le circuit traditionnel, autrement dit les petites épiceries. Le pack de trois préservatifs y est vendu à 5 DH. Mais il faut noter qu’il s’agit essentiellement de produits basiques. Les produits élaborés n’ont pas, selon un pharmacien, leur place dans les épiceries en raison de leur prix.  Ce même pharmacien souligne que les achats de préservatifs se font en majorité durant la soirée ou auprès des pharmacies de nuit et, le plus souvent, par des femmes. Cependant, la mise en place des distributeurs dans plusieurs pharmacies de diverses villes du pays a changé les habitudes d’achat et a permis une plus grande accessibilité aux jeunes, une population particulièrement vulnérable. Aujourd’hui, l’on compte environ 400 distributeurs dans tout le pays.

Vente de Préservatifs Préservatif chinois à 1 DH l'unité seulement !

Certains importateurs estiment que 50% des préservatifs vendus proviennent de la contrebande. Il s’agit d’importations ponctuelles en provenance d’Espagne et d’Algérie dans le cadre de liquidations de stocks de certaines entreprises européennes. Leur prix de vente est forcément moins élevé, mais les importateurs structurés mettent l’accent sur la qualité et la conformité aux normes qui ne sont pas toujours garanties. Outre ces produits de contrebande, il y a également sur le marché le préservatif chinois très bon marché, puisqu’il est commercialisé à 1 ou 2 DH l’unité. Il s’agit essentiellement de préservatifs basiques que l’on trouve sur le marché structuré à 7,50 DH la boîte de 3.

Aziza Belouas. La Vie éco
www.lavieeco.com

2012-01-09

Authentifiez-vous pour ajouter un commentaire

Les articles les plus lus

Bourse de Casablanca

Mise à jour : 2014-04-22 à 16:16
Masi : 9 511,90 (-0.61%)
Madex : 7 765,09 (-0.65%)
bourse
DELATTRE LEVIVIER
240.00 +5.70%
bourse
JET ALU
241.95 +4.74%
bourse
FENIE BROSSETTE
158.95 +4.54%
bourse
SNEP
303.15 -6.00%
bourse
INVOLYS
175.50 -5.92%
bourse
COSUMAR
1813.00 -5.03%

Cours de change

Vente
1 EUR 11.270 MAD
1 USD 8.1550 MAD
1 GBP 13.719 MAD
100 YENS 7.9561 MAD
1 SAR 2.1744 MAD
Achat
1 EUR 11.203 MAD
1 USD 8.1063 MAD
1 GBP 13.637 MAD
100 YENS 7.9086 MAD
1 SAR 2.1614 MAD