Economie

Marina de Casa : 50 gros investisseurs intéressés

Un appel d'offres sera lancé fin juin pour l'attribution des lots pour les «produits» professionnels.
Un léger retard dû au foncier et aux démarches administratives.
La CGI maintient son engagement : le site sera entièrement opérationnel en 2012.
Un aquarium pour 350 MDH sera confié à une société australienne.

Marina de Casa : 50 gros investisseurs intéressés

A petits pas. C’est ainsi que le méga projet de la marina de Casablanca avance. Il y a quelques jours, la Compagnie générale immobilière (CGI), maître d’ouvrage du projet, lançait l’appel à manifestation d’intérêt pour la cession des produits immobiliers professionnels. Centre commercial, hôtel 5 étoiles, port de plaisance et tour hôtel business : les intéressés ont jusqu’au 14 avril à midi pour déposer leurs dossiers. Déjà, une cinquantaine d’investisseurs et de gestionnaires auraient manifesté leur intérêt. «Parmi eux, que de très grands noms, nationaux et internationaux. La course promet d’être corsée», estime M’hammed El Merini, directeur du pôle tertiaire et membre du directoire. Selon lui, l’appel d’offres pourra être lancé dès la fin juin, et les plis seront ouverts un mois plus tard. Une fois les adjudicataires définitifs retenus, la CGI procédera avec eux à la conception des bâtiments en question et se chargera même des travaux de construction, en qualité de maître d’ouvrage délégué, avant de les leur céder en fin de parcours. Bien entendu, les investisseurs, pour leur part, entameront le paiement au fur et à mesure de l’avancement des travaux. Le port de plaisance, toutefois, ne peut être cédé de par la loi (domaine maritime et portuaire), il sera donc donné en concession.

Pour ce qui est des démarches administratives, la demande d’autorisation de construire de la 1ère tranche vient tout juste d’être déposée à l’Agence urbaine du grand Casablanca. «Nous devrions disposer de toutes les autorisations pour le deuxième semestre de 2008. Nous pourrons ensuite mettre les locaux et appartements en vente», poursuit M. El Merini. C’est également durant ce semestre que la CGI espère inaugurer un showroom pour la commercialisation. L’étape de la vente de l’immobilier résidentiel inscrite au planning de 2007 semble donc accuser un important retard.

Les travaux de terrassement et de sous-sol débutent ce mois-ci
Pourtant, le calendrier initial avait plus ou moins bien calculé le temps requis pour régler les détails administratifs. Auprès de la CGI, on rassure en invoquant le calendrier global. «Nous serons au rendez-vous pour 2012, assure le directeur, mais les délais à l’intérieur de cette date butoir sont décloisonnés». Logique, la CGI ne veut pas manquer son coup. «Nous préférons attendre d’avoir une idée précise de ce qui sera construit, en termes de superficie, de nombre d’étages, etc.». A plus forte raison quand on sait que le mètre carré se vendra sans doute au-dessus de 20 000 DH, la CGI visant manifestement une clientèle très haut de gamme.

La construction de la première tranche de l’immobilier résidentiel et d’entreprise devrait donc débuter dès juillet. Mais les premiers espaces ne seront pas livrés avant la fin de 2010 ou le début de 2011. «Et les dernières livraisons seront effectuées en 2012. Le but étant d’éviter que les habitants ne vivent trop longtemps au milieu d’un chantier», explique M. El Merini.

Il faut dire que le foncier a aussi contribué à ralentir les démarches administratives. En effet, les 26 hectares que compte le projet étaient éparpillés entre plusieurs propriétaires publics avec des statuts différents : domaines portuaire, maritime et municipal. Les bornes de ces terrains n’étant pas clairement définies, l’administration a dû dépoussiérer ses livres pour savoir exactement à qui la CGI devait acheter chacune des parcelles. Ceci sans compter les dix hectares gagnés sur la mer qui devaient être immatriculés à la conservation foncière avant d’être vendus à la CGI. Cette opération est d’ailleurs la seule du projet qui soit bien en avance. En effet, on avait prévu la fin des travaux pour mai 2008, mais ils sont achevés depuis juillet 2007.

En attendant, les travaux de terrassement et de sous-sol ne débuteront que ce mois-ci. Pour rappel, la marina sera un espace exclusivement piétonnier. Dès l’entrée, les résidents et visiteurs en automobile devront emprunter des passages souterrains pour accéder aux divers bâtiments. Evidemment, des voies ont été prévues pour les véhicules d’urgence et de livraison. Ces derniers devront toutefois se conformer à des heures de circulation précises.

Quant à l’aquarium, il sera vraisemblablement confié à la société australienne Aquionics. «Nous sommes actuellement en train de boucler les négociations», affirme une source proche du dossier. C’est d’ailleurs à ce même Aquionics que le milliardaire Sol Kerzner a fait appel pour son gigantesque projet d’aquarium du projet Atlantis à Dubaï. Bien qu’il soit plus modeste, l’aquarium de la marina de Casablanca sera tout de même de quatrième génération. Le coût estimé, hors foncier, est de 350 MDH. Le jardin aquatique comprendra une forêt tropicale sous dôme, un bassin de phoques, un tunnel et une salle de fitness.

Pour ce qui est du montage financier, la CGI est toujours à la recherche de partenaires publics. Depuis quelques semaines, de nombreuses réunions se sont tenues entre la CGI, la Wilaya, la Commune et l’Agence urbaine de Casablanca. De ces négociations devrait naître incessamment une entente semblable à celle de CasaDev, la société mixte créée conjointement par la ville de Casablanca et CDG Développement, filiale de CDG. «Les partenariats public/privé ne sont pas encore fixés, mais il n’y a pas de blocage», affirme M’Hammed El Merini.
Bref, si le projet semble avoir pris quelque retard par rapport au calendrier initial, le directeur promet que les choses bougeront bientôt très rapidement. Selon lui, 2008 est définitivement la dernière année de «paperasse», et le délai de 2012 tient toujours.

Marie-Hélène Giguère
www.lavieeco.com

2008-03-14

Authentifiez-vous pour ajouter un commentaire

Les articles les plus lus

Bourse de Casablanca

Mise à jour : 2014-04-18 à 15:53
Masi : 9 555,05 (+0.28%)
Madex : 7 802,46 (+0.30%)
bourse
SNEP
312.60 +5.97%
bourse
WAFA ASSURANCE
3350.00 +4.69%
bourse
DELTA HOLDING
32.70 +2.19%
bourse
FENIE BROSSETTE
156.90 -5.99%
bourse
MEDIACO MAROC
29.90 -5.97%
bourse
IB MAROC.COM
137.50 -5.82%

Cours de change

Vente
1 EUR 11.274 MAD
1 USD 8.1414 MAD
1 GBP 13.687 MAD
100 YENS 7.9677 MAD
1 SAR 2.1708 MAD
Achat
1 EUR 11.207 MAD
1 USD 8.0928 MAD
1 GBP 13.605 MAD
100 YENS 7.9201 MAD
1 SAR 2.1578 MAD