Economie

Les pays arabes réfléchissent aux moyens d'assurer la croissance durable de l'après-crise

La portée sociale des mesures à prendre sera sérieusement prise en considération.
La bonne gouvernance et la lutte contre la pauvreté au centre des discussions.

La crise économique et financière sera au centre des débats et des rencontres prévus les 22 et 23 novembre à Marrakech à l’occasion de la conférence ministérielle de la région Moyen-Orient, Afrique du Nord (MENA) et de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE). Ministres, chefs d’entreprises et représentants de la société civile des pays arabes et leurs homologues des pays de l’OCDE se mettront autour de la même table pour débattre des moyens à mettre en œuvre pour une reprise économique et une croissance économique durable. Sous le thème «Au delà de la crise : les entreprises et les citoyens au centre des réponses politiques», la conférence se penchera sur les réponses gouvernementales à la crise économique en prenant en considération la portée sociale des solutions proposées. En examinant les expériences des différents gouvernements, les décideurs chercheront à développer des stratégies communes permettant de mettre en place des réformes susceptibles de donner un coup de fouet aux investissements et à la croissance, tout en tenant compte des besoins des citoyens, des demandes de la société et des défis de l’environnement.
  
Un forum est consacré aux femmes
Plus concrètement, les participants étudieront les possibilités de développer l’emploi, stimuler l’investissement, renforcer la gouvernance, et lutter contre la pauvreté dans la région MENA. Car l’enjeu est de taille. D’ici 2020, il faut créer 100 millions  nouveaux emplois pour faire face à l’expansion démographique dans cette région.
Ce sera un pari difficile en cette période de crise où les investissements étrangers y connaissent un net recul et où le taux de croissance annuelle a chuté de 7% à 4%. Les participants s’emploieront ainsi à apporter une réponse à cette équation: atteindre le niveau de croissance économique susceptible de répondre aux attentes des citoyens pour une meilleure qualité de vie sans mettre en danger les ressources naturelles.
Trois forums consacrés aux hommes d’affaires, aux femmes d’affaires et à la gouvernance sont programmés. Les travaux seront sanctionnés par une déclaration ministérielle.
C’est en 2004 que l’Initiative pour la gouvernance et l’investissement à l’appui de développement a été mise en place conjointement par les pays de la région MENA et de l’OCDE pour une durée de trois ans.
Elle visait le renforcement des structures et procédures gouvernementales en matière de gouvernance publique. Elle avait également pour objectif l’amélioration des politiques d’investissement dans les deux régions. L’Initiative a été reconduite pour la période 2008-2010.

H.C
www.lavieeco.com

2009-11-23

Authentifiez-vous pour ajouter un commentaire

Les articles les plus lus

Bourse de Casablanca

Mise à jour : 2014-04-21 à 16:20
Masi : 9 570,46 (+0.16%)
Madex : 7 815,51 (+0.17%)
bourse
TASLIF
43.46 +6.00%
bourse
ENNAKL
45.40 +5.58%
bourse
SNEP
322.50 +3.17%
bourse
AFI
271.00 -5.41%
bourse
REBAB
170.00 -5.03%
bourse
FENIE BROSSETTE
152.05 -3.09%

Cours de change

Vente
1 EUR 11.274 MAD
1 USD 8.1414 MAD
1 GBP 13.687 MAD
100 YENS 7.9677 MAD
1 SAR 2.1708 MAD
Achat
1 EUR 11.207 MAD
1 USD 8.0928 MAD
1 GBP 13.605 MAD
100 YENS 7.9201 MAD
1 SAR 2.1578 MAD