Economie

Le président du CRT de Marrakech jette l'éponge

Une assemblée générale élective aura lieu le 24 novembre courant Quatre candidatures à sa succession sont annoncées, dont une officiellement confirmée.

Le président du CRT de Marrakech jette l'éponge


Alors que son mandat de trois ans n’arrivera à terme que le 9 décembre prochain,Abdellatif Kabbaj, président du Centre régional du tourisme (CRT) de Marrakech, a subitement jeté l’éponge. Du coup, le centre est obligé d’élire son remplaçant dès le 24 novembre courant lors d’une l’assemblée générale convoquée dans l’urgence. Et, déjà plusieurs candidats se sont déclarés pour succéder au patron de la chaîne Kenzi. Il s’agit de Fouzi Zemrani, actuel président de la Fédération des agences de voyages duMaroc (FNAVM), Jamal Filali, président de l’Association des restaurateurs, Mekki Mestari, hôtelier de la ville ocre, et Mohamed Chab, autre hôtelier qui travaille à la Mamounia.
Selon des sources dans le secteur, la crise couvait depuis un certain temps.On en avait d’ailleurs perçu les prémices lors de l’assemblée générale du CRT, en mai dernier, et à l’occasion de la réunion des CRT du Maroc, à Marrakech, en septembre 2008.
Selon le témoignage de nombreuses sources, des tiraillements existaient entre les membres du CRT eux mêmes mais également entre les professionnels et les autorités locales ainsi que le ministère de tutelle et l’ONMT. Bref, la situation au sein du CRT était devenue chaotique au moment où, justement, la première destination touristique du pays avait plutôt besoin que les professionnels se serrent les coudes pour faire face à la vraie crise liée à la baisse de la demande en Europe.

CRT cherche président fédérateur
En attendant,une assemblée générale est prévue pour le 24 novembre, durant laquelle le président démissionnaire est censé présenter son bilan et le rapport de son exercice. Ceci alors que de nombreux dossiers ne sont pas apurés dont celui du paiement des cotisations. En effet, selon des membres du CRT, beaucoup de professionnels et non des moindres ne s’acquittent pas de leurs cotisations, à l’exception cependant des hôteliers. Certains opérateurs ont même depuis longtemps boudé les activités du CRT.En revanche, la Région, la Ville et l’ONMT sont à jour.
Rappelons que la procédure veut qu’à l’issue de l’assemblée générale, c’est le comité exécutif composé de 16 personnes qui élit à huis clos le nouveau président, lequel dispose d’un délai assez court pour constituer un bureau. De l’avis général, le CRT a besoin d’un président fédérateur et diplomate,un profil qui n’est pas facile à trouver dans le secteur.



M.M
www.lavieeco.com

2008-11-21

Authentifiez-vous pour ajouter un commentaire

Les articles les plus lus

Bourse de Casablanca

Mise à jour : 2014-04-16 à 15:48
Masi : 9 565,98 (-0.03%)
Madex : 7 805,28 (-0.06%)
bourse
JET ALU
244.95 +5.99%
bourse
STROC INDUSTRIE
127.00 +5.92%
bourse
LESIEUR CRISTAL
109.00 +5.83%
bourse
CGI
713.00 -4.55%
bourse
MICRODATA
156.50 -4.54%
bourse
WAFA ASSURANCE
3200.00 -4.19%

Cours de change

Vente
1 EUR 11.272 MAD
1 USD 8.1487 MAD
1 GBP 13.692 MAD
100 YENS 7.9702 MAD
1 SAR 2.1728 MAD
Achat
1 EUR 11.205 MAD
1 USD 8.1000 MAD
1 GBP 13.610 MAD
100 YENS 7.9225 MAD
1 SAR 2.1598 MAD