Le Groupe Banque Populaire soutient les micro-entreprises dans leur processus de transformation
3 janvier 2018 Partager

Le Groupe Banque Populaire soutient les micro-entreprises dans leur processus de transformation

Une centaine de porteurs de projets ont participé à la 2e édition du Forum de la microentreprise. Un nouveau dispositif d’accompagnement des microentreprises basé sur les synergies entre la fondation BP, Attawfiq micro-finance et la BPR d’Oujda. La banque dit promouvoir le statut de l’auto-entrepreneur à l’échelle nationale.

Le Groupe Banque Populaire veut contribuer à la transformation du tissu de la microentreprise. La banque a annoncé la mise en place d’un dispositif d’accompagnement adapté à ces entités ainsi qu’aux projets portés par les auto-entrepreneurs. L’annonce en a été faite lors du 2e Forum de la mico-entreprise que le GBP vient d’organiser à Oujda le 22 décembre, sur le thème : «La microentreprise, une passerelle vers la TPE».

Lors de cette seconde édition, le groupe a réuni les principaux acteurs de l’écosystème de l’entreprenariat (CRI, Maroc-PME, ANAPEC, Chambre de commerce, Centre Mohammed VI pour la micro-finance, CGEM…) à même de contribuer au succès de la mutation de la micro-entreprise et de renforcer, in fine, le tissu économique de la région. Une centaine de microentrepreneurs régionaux ont participé à ce forum.

A l’instar de la précédente édition organisée à Marrakech en janvier 2017, le groupe poursuit son engagement pour que les micro-entreprises réussissent leur processus de transition vers la TPE. La banque dit mettre à leur disposition un suivi rapproché durant le cycle de création de leurs entreprises et au-delà. En effet, dans le nouveau dispositif, chacune des différentes entités du groupe prend en charge un volet selon sa vocation. La Fondation Banque Populaire oriente et forme les porteurs de projets aux thématiques du leadership, de l’entreprise et de la gestion. Attawfiq Micro-Finance assure l’accompagnement post-création pour la commercialisation des produits et le développement de leurs activités, ainsi que le financement à travers de petits crédits. Enfin, la Banque Populaire d’Oujda, qui contribue à hauteur de 60% au financement de l’économie régionale, soutient, à partir d’un certain seuil de maturité, le potentiel de croissance desdites entreprises.

Stratégie de proximité

Force est de souligner que pour réussir ses initiatives à l’adresse des entrepreneurs régionaux, le Groupe Banque Populaire capitalise d’une manière bien réfléchie sur la synergie de ses entités et lignes métiers spécialisées. «Une architecture qui se veut unique et très performante au niveau du secteur bancaire», selon le management du groupe. Ce positionnement de pionnier en termes d’accompagnement au niveau régional conforte, de surcroît, la stratégie de proximité prônée par le groupe, aussi bien à l’échelle nationale qu’au niveau régional. Une vision taillée sur mesure aux spécificités et nouvelles prérogatives de la régionalisation avancée, à même d’opérer l’amorçage de la stratégie nationale de développement de la TPE.

Au terme de cet événement, un jury composé d’experts a décerné plusieurs prix aux micro-entrepreneurs les plus méritants. A noter que les forums régionaux de la Banque Populaire dédiés à la micro-entreprise sont organisés conjointement par la Fondation Banque Populaire, la Fondation Attawfiq Micro-Finance et les Banques Populaires Régionales (BPR). Ils visent, d’une part, à soutenir les micro-entrepreneurs dans leur transition vers des structures plus formelles, essentiellement la TPE, et, d’autre part, à promouvoir le statut de l’auto-entrepreneur à l’échelle nationale.

La Vie éco : Quelle est la valeur ajoutée de ce type de forum ?

Le Groupe Banque populaire réunit à travers le Forum de la microentreprise les principaux acteurs de l’écosystème entrepreneurial. L’objectif est de doter les microentrepreneurs de l’ensemble des outils nécessaires à leur transition vers des structures plus formelles, notamment des TPE. A l’échelle du groupe, les différentes structures (fondation BP, Attawfiq Micro-Finance et les Banques Populaires Régionales) mobilisent chacune ses moyens pour faciliter cette transition. L’idée est qu’à chaque stade d’évolution de l’entreprise, nous essayons de lui offrir l’accompagnement adéquat. Aussi, ce forum vise-t-il à promouvoir le statut de l’auto-entrepreneur au niveau régional et national.

Justement, quelle évaluation faites-vous de ce statut ?

Le statut de l’auto-entrepreneur tombe à point nommé pour permettre aux microentreprises et petits porteurs de projets de travailler dans un cadre formel. Il s’agit d’un véritable catalyseur pour amener ces entités à se structurer. Cette étape étant le préalable au développement de leurs activités. Les incitations fiscales, juridiques, et techniques offertes par l’Etat à travers ce statut sont en faveur de cette population et vont l’aider dans ce sens. Et comme évoqué, notre forum vise aussi à promouvoir le statut de l’auto-entrepreneur pour contribuer, in fine, à l’effort de vulgarisation au niveau des régions.

Quelle place occupe la Banque Populaire d’Oujda dans la dynamique de la région ?

La BP Oujda occupe une place prépondérante dans le financement de l’économie au niveau régional. Un positionnement qui émane de l’expertise des lignes métiers de la banque et de sa capacité à disposer d’offres spécifiques et adaptées à chaque opérateur économique. A fin décembre 2016, nous avons apporté 60% de financements à l’économie et collecté plus de 45% de l’épargne de la région. Pour revenir à la thématique du forum, l’apport de la BPR est primordial dans la mesure où elle prend le relais pour l’accompagnement et le développement des microentreprises, en quête de croissance, vers des structures TPE, voire au-delà.