Lait et viandes rouges : 4e édition de MaroCarne & Milk
16 septembre 2018
Mehdi Jaouhari (187 articles)
Partager

Lait et viandes rouges : 4e édition de MaroCarne & Milk

Ce rendez-vous important des professionnels du lait et des viandes rouges sera organisé à Casablanca. L’objectif est la création d’une plateforme de professionnalisation et d’intégration des deux filières.

MaroCarne&Milk, le rendez-vous africain des professionnels de la filière laitière et celle des viandes rouges revient pour une quatrième édition. Prévu du 23 au 25 janvier 2019 à l’Office des foires et expositions de Casablanca, l’évènement est le fruit de la collaboration des Fédérations interprofessionnelles des viandes rouges (FIVIAR) et du lait (FIMALAIT). L’objectif est la création d’une plateforme de professionnalisation et d’intégration des deux filières (voire encadré). «Premier salon en Afrique du Nord qui rassemble tous les acteurs des secteurs viandes rouges et lait, MaroCarne & Milk expose les différents axes des filières de l’amont vers l’aval», promettent les organisateurs. Technologie et innovation, qualité, investissements et affaires, export en Afrique…..Ce sont là les principales thématiques à retenir .

Tourner la page du boycott

Côté organisation, le MaroCarne & Milk présentera 5 univers d’exposition reflétant les différents maillons des deux filières.
Dans le détail, il s’agit de l’élevage (génétique, semences animales, matériel), la transformation (équipements d’abattage, de découpe, de conservation et de collecte du lait), les produits finis (laitiers, carnés, surgelés), la distribution et les services. De plus, le salon proposera des conférences, des concours pour les éleveurs et des programmes de visites professionnelles de terrain.
Il faut dire que l’évènement permettra également aux acteurs de la filière laitière de tourner la page du boycott, qui a durement frappé leur secteur et qui ne serait pas sans impact sur la consommation de lait, déjà en perte de vitesse durant ces dernières années. Notons enfin que la dernière édition, tenue en 2015 à El Jadida, avait attiré 550 professionnels et 76 exposants issus de 13 pays.

La filière laitière et celle des viandes rouges constituent un poids considérable dans l’économie rurale, représentant respectivement 6% et 15% du PIB agricole, à en croire les données du ministère de l’agriculture. Elles jouent un rôle crucial dans la sécurité alimentaire, couvrant la quasi-totalité des besoins, avec respectivement 96% pour le lait et 98% pour les viandes. Côté production, celle du lait en 2017 est de 2,55 milliards de litres contre 1,8 en 2008, soit 64% de l’objectif fixé à l’horizon 2020. Quant à celle des viandes rouges au titre de la même année, elle a atteint 590000 tonnes contre 400 000 tonnes en 2008, soit 96% de l’objectif fixé à l horizon 2020.