Economie

La page Kounouz Biladi est tournée, les offres pour les nationaux varieront selon les destinations

Les offres pour les nationaux seront annoncées à partir du 15 juin. Hébergement gratuit des enfants, gratuité de la troisième nuitée, réductions allant jusqu’à 50%..., les avantages proposés.

Kounouz Biladi

Cette année encore, les Marocains, notamment les couples avec enfants, vont devoir jongler avec leur agenda professionnel pour pouvoir prendre quelques jours de vacances en été dans de bonnes conditions. La raison principale est Ramadan qui commence au début de la dernière décade de juillet. En effet, s’il y a une chose qu’il ne faut pas demander aux Marocains, c’est de voyager durant le mois de Ramadan. Ainsi, selon le site «Jevoyage.ma» qui s’est livré à cet exercice en se basant sur les réservations qui lui sont parvenues, la période des vacances a même commencé plutôt cette année, soit à la mi-mai. Le site a ainsi pu constater que ses ventes ont augmenté de 40% par rapport à l’année dernière pendant ce mois. Cette tendance est confirmée par d’autres voyagistes et hôteliers et par l’Office national marocain du tourisme (ONMT) qui s’active pour lancer, en collaboration avec les professionnels, une opération de promotion sur son site, destinée aux nationaux. Les offres destinées à cette clientèle seront publiées à partir du 15 juin.

Fouzi Zemrani, le patron de Z Tours, qui participe activement à la mise en ligne de ces offres, regrette même que l’opération n’ait pu être lancée plutôt, car, en ces temps de crise, il s’agit de capter une grande partie de la clientèle nationale qui n’a que l’embarras du choix pour trouver des packages intéressants à l’étranger, et notamment en Espagne, en Turquie, et dans d’autres destinations asiatiques.

Quelque 300 000 Marocains passent leurs vacances en Espagne

Du reste, cette année, et c’est une première, les propriétaires d’appartements sur la Costa Del Sol ont débarqué au Maroc, notamment à Casablanca, Rabat et Tanger, dès le mois de mai pour proposer aux agences de voyages marocaines des offres d’hébergement très intéressantes. Exemple : un appartement qui peut accueillir jusqu’à 5 personnes au bord de l’eau est proposé à moins de 700 euros pour une semaine.
D’une année à l’autre, ce sont environ 300 000 Marocains qui traversent le détroit pour passer leurs vacances dans le sud de l’Espagne. En tenant compte d’un budget moyen de vacances d’un Marocain qui est de 10 000 à 12 000 DH, ce sont 3,6 milliards DH qui échappent aux hôteliers et aux voyagistes nationaux. S’y ajoutent ceux, de plus en plus nombreux, qui optent pour la Turquie, les pays asiatiques du sud-est, et la Omra, très demandée au point que les agences marocaines ont du mal à trouver de l’hébergement.

L’idée aujourd’hui est de tourner définitivement la page de «Kounouz Biladi» qui s’est avérée tout à fait inefficace pour attirer les nationaux, sans compter qu’elle n’intéressait pas les hôteliers eux-mêmes.
On s’oriente donc cette année vers des offres plus globales variant selon les villes. Ainsi, les hôteliers de Marrakech seraient tombés d’accord pour accorder la gratuité aux enfants de moins de 12 ans et une nuitée gratuite à partir du troisième jour.
Des offres différentes sont proposées au niveau des destinations balnéaires (Agadir, Saïdia et les villes du Nord) avec des réductions allant jusqu’à 50% durant les périodes des festivals et des manifestations culturelles. Dans le même esprit, des packages en all inclusive sont prévus, notamment à Saïdia. Les hôtels de cette station misent particulièrement sur cette formule avec des prix qui tournent autour de 7 000 à 8 000 DH par personne et par semaine.

Vente en ligne Des facilités pour encourager la vente en ligne

La Fédération nationale du tourisme a signé le 5 juin une convention avec Maroc Télécommerce et le Centre monétique interbancaire pour sensibiliser les entreprises touristiques à l’e-tourisme. Cette convention comprend plusieurs axes dont l’accompagnement technique des entreprises touristiques membres de la FNT ou de ses fédérations métiers, l’assistance pour la mise du parc technologique de ces entreprises ainsi que la réduction des coûts d’accès aux plateformes technologiques.

La réduction des coûts porte sur l’exonération des entreprises des frais d’accès et d’abonnement mensuels, ainsi que du versement de la caution au CMI (sur acceptation du dossier). Une réduction des frais d’exploitation sera aussi accordée en fonction du volume d’affaires réalisé. Une convention spécifique aux TPE est en cours d’étude.

Mohamed Moujahid. La Vie éco
www.lavieeco.com

2012-06-15

Authentifiez-vous pour ajouter un commentaire

Bourse de Casablanca

Mise à jour : 2014-09-30 à 09:01
Masi : 9 401,41 (-0.34%)
Madex : 7 678,37 (-0.36%)
bourse
INVOLYS
175.00 +4.67%
bourse
PAPELERA TETUAN
43.50 +3.20%
bourse
STROC INDUSTRIE
136.00 +2.18%
bourse
TASLIF
38.31 -4.34%
bourse
MAGHREB OXYGENE
127.80 -3.33%
bourse
STOKVIS NORD AFRIQ
34.05 -2.71%

Cours de change

Vente
1 EUR 11.201 MAD
1 USD 8.3904 MAD
1 GBP 14.082 MAD
100 YENS 8.2106 MAD
1 SAR 2.2372 MAD
Achat
1 EUR 11.134 MAD
1 USD 8.3403 MAD
1 GBP 13.998 MAD
100 YENS 8.1616 MAD
1 SAR 2.2238 MAD