Deuxième participation du Maroc au Busan SeaFood
28 août 2015
Abdessamad Naimi (302 articles)
Partager

Deuxième participation du Maroc au Busan SeaFood

Une opération marketing agressive prévue par le ministère. Un marché qui reste encore sous-exploité vu le potentiel marocain.

«Le monde regarde vers l’Est», dit-on, et apparemment, le Maroc ne déroge pas à la règle. Et c’est par ses produits de la mer qu’il compte conquérir le marché asiatique. C’est ce qui ressort de son retour, pour une deuxième participation, au salon Busan International SeaFood and Fisheries Expo qui se tiendra à Busan en Corée du Sud du 29 au 31 octobre prochain. Un événement organisé par BEXCO, l’Association coréenne du commerce de pêche et par la Fédération coréenne des coopératives de pêche KOTRA. Le déplacement à cet événement d’envergure -organisé par le département de la pêche maritime et l’Etablissement autonome de contrôle et de coordination des exportations (EACCE)– a un objectif clair : la mise en avant des atouts des produits halieutiques marocains.

Une tâche qui devra sûrement passer par une opération marketing agressive vu la concurrence féroce sur un marché qui donne déjà des signes de saturation. Le ministère y a d’ailleurs réservé une part importante puisqu’il compte faire des insertions publicitaires dans le catalogue officiel et le site web du salon, la production d’une brochure institutionnelle et d’un catalogue des exposants comprenant des fiches descriptives des entreprises marocaines participantes. Le tout agrémenté d’une couverture médiatique à l’échelle coréenne. Le pavillon marocain, qui portera la signalétique «Moroccan SeaFood», comprendra «un espace d’accueil institutionnel, des espaces d’expositions et un espace de dégustation».

Cette mobilisation se justifie quand on s’intéresse au marché coréen, dont les importations en produits de la mer (composées principalement de poissons congelés avec près de 50% de ses importations) s’élevaient à 3 milliards de dollars en 2013, ce qui en fait le neuvième mondial. En 2014, les exportations marocaines en produits de la mer ont atteint un volume de près de 552 000 tonnes d’une valeur de près de 15,7 milliards de DH, dont seulement 9,8% du chiffre d’affaires est généré par le marché asiatique. De l’autre côté de la balance, les importations sud-coréennes du Maroc en produits de la mer en 2014 ont atteint un volume de 1 841 tonnes qui représente 61,7 millions de DH, composées principalement de poissons vivants avec un chiffre d’affaires à l’export de 22,7 millions de DH, et des algues avec 22,6 millions de DH. Le filon sud-coréen reste donc sous-exploité vu le potentiel des produits marocains et des ambitions du ministère.