Croissance mondiale : La BCE met en garde contre une montée du protectionnisme
9 août 2018
Lavieeco (25589 articles)
Partager

Croissance mondiale : La BCE met en garde contre une montée du protectionnisme

Les dangers qui guettent la croissance mondiale pourraient s’aggraver avec la montée du protectionnisme, alors que la menace d’un relèvement des droits de douane américains continue de saper la confiance des marchés, relève jeudi la Banque centrale européenne (BCE).

« Les risques à la baisse sur l’économie mondiale se sont accrus avec les décisions et les menaces de hausse des tarifs douaniers aux Etats-Unis et les possibles mesures de rétorsion des pays concernés », écrit l’institution dans son dernier bulletin économique.

Si l’ensemble des menaces évoquées étaient mises en application, les droits de douane moyens appliqués par les Etats-Unis atteindraient « un niveau sans précédent depuis 50 ans », ajoute la BCE qui cite les opinions exprimées par ses dirigeants à l’issue de la réunion de politique monétaire du 26 juillet dernier.

Néanmoins, la banque centrale indique que si les risques externes augmentent, la croissance dans la zone euro semblerait « solide » et que les indicateurs à court terme laissent présager « une poursuite d’une expansion généralisée ».

Le Conseil des gouverneurs de l’institution basée à Francfort a laissé sa politique monétaire inchangée le mois dernier et se prépare à mettre fin à son programme d’achats de titres sur les marchés, un plan d' »assouplissement quantitatif » de quelque 2.600 milliards d’euros qui a soutenu la croissance et le crédit dans la zone euro ces dernières années.