Complexe Mohammed V : pas de fermeture en vue
4 janvier 2016
Younes Tantaoui (435 articles)
Partager

Complexe Mohammed V : pas de fermeture en vue

Aucun projet de reconversion du complexe Mohammed V n’est prévu à court terme. Casa Aménagement poursuit normalement les travaux de réaménagement qui devraient le hisser au niveau des meilleurs standards internationaux d’ici juin 2017.

Depuis les événements tragiques du dernier derby casablancais (WAC vs RAJA), le futur du complexe sportif Mohammed V alimente le débat. Un débat sous forme de pression sur les pouvoirs publics, priés de bouter les matchs des deux clubs hors du centre-ville. Ce n’est pas encore gagné, faute d’un autre stade. En fait, il existe deux projets complètements distincts. Le premier, à court terme, est mené depuis plusieurs mois déjà par la société de développement local Casa Aménagement. En substance, explique la SDL, ce chantier concerne la rénovation et la mise à niveau du stade mythique de la ville afin de lui redonner son éclat d’antan et de le hisser «au niveau des stades reconnus par les hautes instances pour l’organisation de compétitions internationales d’envergure». Vu sous cet angle, l’idée de fermer le stade est exclue. D’ailleurs, le maire de Casablanca a récemment confirmé que «le complexe Mohammed V continuera bel et bien à accueillir les compétitions sportives». Concrètement, le projet mené par Casa Aménagement consiste en la mise en place de nouveaux gradins, l’installation de panneaux d’affichage, le contrôle d’accès, la vidéosurveillance et la mise à niveau des installations électriques et audiovisuelles. En plus des travaux menés à la fin de la saison dernière et qui ont concerné le réaménagement des vestiaires, le projet prévoit également la construction et l’aménagement d’une salle d’examen, le réaménagement de la piscine semi-olympique et ses annexes ainsi que la mise à niveau du terrain de mini-foot couvert. Un budget de 220 MDH est consacré à ce chantier dont la finalisation est programmée pour juin 2017. Le taux de réalisation des travaux est de 10%. La SDL a lancé récemment deux appels d’offres, le premier pour l’installation d’écrans LED et le second pour la fourniture et la pose des sièges dans les gradins. Les travaux relatifs à ces deux chantiers devraient même avoir lieu en pleine saison footballistique.

Aucune visibilité sur le début des travaux du Grand stade

On verrait mal comment les autorités de la ville pourraient décider du transfert des compétitions sportives vers un autre lieu.

Pourtant, cela pourrait bien être le cas, mais sur le moyen, voir le long terme. Si le réaménagement du complexe Mohammed V a été décidé, c’est avant tout parce qu’au sein même du Conseil de la ville on avoue «ne pas avoir de visibilité sur le lancement des travaux du Grand stade de Casablanca». Annoncé en 2012, puis reconduit dans le cadre du plan de développement de la métropole, le Grand stade de Casablanca est encore loin de voir le jour. Plusieurs questions n’étant toujours pas résolues, notamment le financement. A priori, ce projet ne devrait finalement être concrétisé que d’ici 2026, les pouvoirs publics espérant l’intégrer dans la candidature du Royaume à l’organisation de la Coupe du monde 2026. Ce n’est qu’à partir de cette date qu’une reconversion du complexe Mohammed V en espace exclusivement réservé aux animations hors compétitions officielles pourrait réellement se concrétiser.