Automobile : 70% des acheteurs potentiels prêts à débourser 100 000 à 200 000 DH pour du neuf
7 mai 2018
Naoufel Darif (842 articles)
Partager

Automobile : 70% des acheteurs potentiels prêts à débourser 100 000 à 200 000 DH pour du neuf

L’étude de 2018 a porté sur un échantillon de 1 215 personnes n La voiture vient en troisième position des intentions d’achat des Marocains, après l’ameublement de la maison et la télévision. La marque est le principal critère de choix.

Après les enquêtes de 2016 et 2017 consacrées à la consommation des ménages et aux séniors, l’Observatoire de Wafasalaf a mis la lumière sur les tendances de consommation dans l’automobile. L’étude de 2018 a porté sur un échantillon de 1215 personnes, formé selon la méthode des quotas, avec des entretiens directs de 20 minutes en moyenne. Dans cette dernière enquête dévoilée en marge de la 11e édition de l’Auto Expo, l’Observatoire passe au peigne fin la transformation des comportements des ménages marocains dans le secteur automobile. Il en ressort que l’acquisition d’une voiture vient en troisième position des intentions d’achat des Marocains, après l’ameublement de la maison (11%) et la télévision en particulier (14%). Pour la population ayant déjà un véhicule, neuf répondants sur dix disent être satisfaits de leur voiture et 58% se disent pleinement satisfaits. Quant aux intentions d’achat, 11% des personnes questionnées envisagent d’acquérir dans les 12 prochains mois une voiture et 40% ont l’intention d’en acheter une au cours des 6 prochains mois. Ce sont surtout les primo-accédants qui veulent s’équiper (58%). Sur cette population, la moitié prévoit acheter du neuf. 61% de l’échantillon sont encouragés dans ce choix par le bon état du véhicule sorti de la concession. A propos de ceux qui souhaitent acquérir une voiture d’occasion (47%), les prix abordables constituent l’argument principal.

Une mensualité moyenne de 1900 DH

Au volet du mode de financement, deux répondants sur trois prévoient d’acquérir leur véhicule neuf à crédit alors que le véhicule d’occasion est surtout financé par des fonds propres. Selon les résultats de l’étude, les particuliers, Internet et les intermédiaires sont les principaux canaux d’achat envisagés par les clients.
Pour les prix des véhicules neufs, ils varient en grande majorité (70%) de 100 000 à 200 000 DH. Le budget réservé aux véhicules d’occasion ne dépasse pas 80 000 DH pour 77% des sondés. Cela dit, les acheteurs de véhicules à crédit choisissent un financement à 50/50 avec une mensualité moyenne de 1900 DH. Enfin, le critère qui dicte le choix des acheteurs est en premier lieu la marque (54% pour les véhicules neufs et 42% pour les voitures d’occasion), suivi du prix (13% pour le neuf et 17% pour l’occasion) et de la motorisation (9% pour les véhicules neufs et 10% pour l’occasion). Pour se décider, la majorité des acquéreurs du neuf se base sur les visites des concessionnaires, les conseils des proches et amis. Pour la deuxième main, les acheteurs sont orientés par les recommandations des proches (64%), les sites de vente sur Internet (31%) et les sites spécialisés (22%).