Ciné-club

Les Movie nights d’un lapin nostalgique

Amis cinéphiles, rendez-vous au Jackrabbit Slim’s chaque lundi pour une mémorable soirée cinéma !

Movie nights

Vous vous souvenez ? De Natalie Portman faisant sa vendetta avec le mystérieux V, de Johnny Depp à la fois maître-chocolatier délicieusement candide et obscur écrivain à la recherche d’une fenêtre secrète, d’un Edward Norton qui rencontre Brad Pitt à son Fight Club, de la boîte de chocolat de Forrest Gump, du regard perçant de Sharon Stone dans sa dernière danse, de l’envie de bronzer aux côtés de Di Caprio sur sa plage, du country endiablé de Clooney dans O’Brothers, de la sagesse du cercle des poètes disparus... Vous vous souvenez, n’est-ce pas ? De Tim Burton faisant bien attention à ne pas se blesser avec les mains d’Edward (aux mains) d’argent. De Sofia Coppola perdue dans Tokyo, du bon, de la brute et du truand, de Liam Neeson et sa liste de Schindler, du monologue de la 25e heure, de la résurrection raciste dans American History X, de la mort incarnée en Joe Black qui découvre le beurre de cacahuète, de Nicholson volant au dessus d’un nid de coucou, des «Seven» pêchés capitaux, du suspect parfait, Keyzer Soze. Vous vous souvenez, n’est-ce pas ?

Nous sommes tous prisonniers de la matrice du 7e art, esclaves des plus grandes aventures, friands des dérives et des sièges rouges. Et par les après-midis tristement pluvieux du moment, l’envie de traîner sa couette en salle sombre est irrévocable. Puis je ne sais pas pour vous, mais les affiches du moment m’attristent et m’emplissent d’une mélancolie rebelle. Le (bon) cinéma est-il en pleine agonie ?

Les lundis cinéphiles

Pas tellement. C’est en me dandinant sous les klaxons harmonieux du boulevard d’Anfa que je découvre une discrète impasse où une enseigne lumineuse m’interpelle : le Jackrabbit Slim’s. On est lundi, et ma curiosité me fait pousser la porte et me retrouver dans une parfaite réplique du club de Pulp Fiction. Ambiance des 90’s, pop acidulée et colorée. Mais l’ambiance est plus intimiste. Silence religieux et regards figés sur écrans géants. Et pas de pelouse verte en fond (Hallelujah !), juste Forrest Gump assis sur un banc. Voilà que le barman m’interpelle et m’explique en un murmure : «Chaque lundi, ici, on diffuse un film. Ce soir, c’est Forrest Gump. Vous voulez du pop corn ?».
Le film est en VO sous-titrée, impossible de quitter ma chaise avant le générique de la fin. Ces dernières semaines, il y a eu Usual Suspects, Reservoir Dogs, Thomas Crown Affaire, et d’autres. Pour les prochains, c’est à vous de choisir sur la page Facebook de l’événement (https://www.facebook.com/jrsburgers/events). On se dit à lundi, alors ?

Adresse : 22, impasse Mohamed Sedki, boulevard d’Anfa.

Imane Lahlou. La Vie éco
www.lavieeco.com

2012-12-10

Authentifiez-vous pour ajouter un commentaire
Météo Casablanca © meteocity.com