Politique

Les élections à la deuxième Chambre démarrent dans quelques heures. Deux candidats sont déjà en lice pour la présidence. Il s’agit de Hakim Benchamach, président sortant qui souhaite rempiler et le candidat surprise du PJD, Nabil Chikhi, également chef de groupe parlementaire du parti islamiste.

La majorité est déjà divisée sur les élections de la deuxième Chambre. Plusieurs textes actuellement en débat risquent d’aggraver les divergences entre ses membres. L’amazigh, l’enseignement, le droit de grève, … entre autres textes chauds de la rentrée.

Voici la déclaration intégrale de Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture, donnée quelques minutes après le discours de SM le Roi adressé aux parlementaires ce vendredi 12 octobre.

Le Souverain est revenu sur plusieurs points essentiels dans le discours de l’ouverture de la session parlementaire d’automne.

Après une opposition modérée, le PAM passe aux actions fortes contre la majorité aux commandes de Casablanca.

L’UpM, autrement

L’Union pour la Méditerranée (UpM) doit être réhabilitée comme cadre de dialogue politique et de conciliation.

La délégation marocaine, qui participait à la réunion ministérielle de préparation du 7ème Sommet de la Conférence internationale de Tokyo pour le développement en Afrique (TICAD), s’est retirée de la salle de réunion pour protester contre la présence du polisario, a indiqué une source autorisée.

Sa Majesté le Roi a présidé, Lundi 1er Octobre 2018, une séance de travail consacrée à la mise à niveau de l’offre de formation professionnelle, à la diversification et valorisation des métiers et la modernisation des méthodes pédagogiques.

Le projet de loi vient d’être soumis au Parlement, mais n’a pas encore été programmé. Pour l’Istiqlal, le gouvernement est tenu de mener une campagne de communication. Né sur les réseaux sociaux, le front anti-service militaire s’apprête à descendre sur le terrain.

Plusieurs dirigeants du PJD s’en sont pris au RNI, l’invitant même à se retirer du gouvernement. Pour le président du parti, l’acharnement dont la formation est la cible est un baromètre de sa réussite. Le parti de la Colombe vient de faire sa rentrée politique par la porte de la jeunesse, un thème prioritaire pour le pays.

Sans surprise, c’est Mohand Laenser qui a été réélu à la tête du MP pour un 9ème mandat.  Le parti tient son 13ème congrès national.

Les opérations de maintien de la paix doivent préserver les principes du respect de l’intégrité territoriale et de la souveraineté des Etats et de l’impartialité.