Politique

Abdellatif Hatimy Avocat, 28 ans de métier «On demande à des juges frappés d’injustice de rendre la justice» Les problèmes les plus saillants que j’ai rencontrés durant mon parcours de 28 ans en tant qu’avocat sont de deux types. Du

Les huissiers se plaignent des aberrations et de l’anarchie qui caractérisent les procédures d’exécution. n Les avocats évoquent le manque de moyens des secrétariats de greffe.

Où va la justice ?

La corruption est en recul mais elle ne constitue qu’une infime partie des dysfonctionnements qui bloquent le système.
Manque de moyens, procédures inadaptées, organisation défaillante sont les principales forces d’inertie.
La réforme lancée en 2000 ne constitue qu’une demi-mesure.
Avocats, huissiers et justiciables parlent de la justice.

Mme S.B. perd son mari en 1999. C’est un avocat connu à Casablanca après 33 ans de carrière. Avec sa mort commence pour elle une longue traversée du désert et ses tribulations avec la justice n’en finissent pas. «Comme le

Les organes de l’IER sont articulés autour de trois groupes de travail thématiques : la commission investigation, la commission réparation et la commission études et recherches. Deux rapporteurs généraux : Mahjoub El Hiba et Benyoub Ahmed Chawki coordonnent, en collaboration

Il n’y a pas que la réparation pécuniaire qui soit importante, la possibilité donnée aux personnes d’exprimer enfin leur souffrance est également capitale.
Les neuf mois impartis à l’IER seront suffisants pour traiter tous les dossiers, selon le président de l’Instance.

Depuis sa création, l’IER a instruit plus de 1000 dossiers et établi la vérité sur 500 cas de disparition.
Trois groupes de travail se répartissent les tâches : études et recherche, investigation, réparation.
Des victimes viendront raconter leur calvaire.

Dans un discours qui fera date, il interpelle aussi bien les acteurs politiques qu’économiques et sociaux

Sept chantiers sont jugés prioritaires pour le pays.

L’instauration des tribunaux de commerce est un succès, mais des problèmes de fond persistent.
Manque de moyens, recours systématique aux experts, jugements non publiés, redressements judiciaires en sont les exemples les plus flagrants.

La revanche de Zemzmi

Responsable du prêche du vendredi pendant de longues années, à la mosquée Ould al-Hamra, dans la Médina de Casablanca, Abdelbari Zemzmi est né en 1943 à Tanger, dans une famille pieuse. Il a défrayé la chronique par ses déclarations, en

Le parti de la Choura ouvre ses portes aux mécontents du PJD… un projet parrainé par Abdelbari Zemzmi !
Pour le PDI, l’objectif est double : sortir de sa position marginale et concurrencer le PJD sur le terrain islamiste.

Si le Parti de l’Istiqlal est le doyen des partis politiques marocains, le PDI (Parti démocratique de l’indépendance), plus connu sous le nom de Parti de la Choura et de l’Istiqlal, peut être considéré comme le vice-doyen. L’Istiqlal a été