BTP

Située au quartier des ambassadeurs à Rabat, Villa Diyafa est la quintessence de l’art de vivre alliant tradition, modernité et innovation.

Les professionnels conseillent de s’orienter vers le deuxième main, plutôt qu’un bien neuf.Toujours s’assurer que le bien n’est grevé d’aucune dette fiscale ou d’une garantie.

L’opération s’inscrit dans le cadre de la déclinaison régionale du Plan d’accélération industrielle. La superficie totale est de 116 hectares d’une consistance de 265 unités de 1000 m² à plus de 5000 m2.

Les techniques de revêtement ont beaucoup évolué. Innovation, digitalisation des procédés de sélection et simulations en temps réel : il est possible de choisir parmi un millier de possibilités de couleurs.

Les nouvelles configurations résidentielles favorisent l’efficacité énergétique. Des solutions techniques à base de solaire et de recyclage des eaux chaudes permettent de réduire significativement la facture d’eau et d’électricité. Des solutions à la pointe de la technologie feront bientôt leur entrée au Maroc.

Aujourd’hui, ce n’est plus à l’intérieur de s’adapter au mobilier et à la décoration. C’est à ces derniers d’épouser les formes et configurations des surfaces d’habitation. Les architectes d’intérieur composent avec différents styles pour séduire les ménages à la recherche d’originalité.

Le salon traditionnel, principal espace dédié à l’accueil de la famille et des amis, a longtemps été incontournable dans l’intérieur des Marocains. Il a subi cependant les influences occidentales, nordique en particulier.

Il est possible de réguler naturellement la température de vos intérieurs. L’investissement en vaut la peine, même s’il est assez lourd.

Les systèmes d’éclairage résidentiel ont connu un «frog jump» technologique depuis l’introduction des LED et des systèmes de maîtrise des niveaux de diffusion et d’intensité des chaleurs. Une innovation qui modifie totalement l’aspect des intérieurs et s’adapte aux besoins les plus pointus.

L’Agence urbaine de Casablanca donne la possibilité de disposer en ligne de la note de renseignements, nécessaire pour obtenir l’autorisation. Bientôt, les 29 agences urbaines du Maroc devront offrir cette prestation.

Ce segment n’obéit pas forcément aux cycles du marché immobilier. Plus de 80% des auto-constructeurs ne font pas appel aux professionnels de la construction. L’anarchie qui règne sur le marché affecte le paysage urbain.

La société a dégagé un bénéfice en retrait de 9% à 330 MDH. Elle a adopté un nouveau plan stratégique 2018- 2020, dont les objectifs sont la maîtrise de l’investissement et l’amélioration du flux de cash-flow.