Posts From Lavieeco

L’USFP vole de défaite en défaite avec une régularité
de métronome. Il n’a remporté que 2 sièges sur les
90 à pourvoir.
Les partis du pôle haraki (MP, MNP, UD et MDS) et l’Istiqal ont été
les grands gagnants de ces élections.

Bush et Blair sont perplexes et perdus ; en Irak, on fait la moyenne hebdomadaire
des morts et blessés anglo-américains. Bref, l’Amérique
s’est embourbée et le compte à rebours a commencé.

Son establishment serait-il sur le point de comprendre que les idées ont
la prééminence sur la force ?

Cette enveloppe est destinée à financer une partie des investissements.
En 2002, le concessionnaire a entamé un retour à la rentabilité
avec un bénéfice net de 10 MDH.

Comparativement à septembre 2002, l’offre de la tomate s’est
réduite de plus de moitié n Au marché de gros de Casablanca,
le kilo de ce légume est fixé à 3,40 DH contre 1,40 DH pour
la même période de 2002 n La carotte et la pomme de terre ont suivi
la même tendance.

Le groupe Benjelloun doit absolument réduire sa participation pour désendetter
Finance.com.
Les négociations entre BMCE Bank et le Groupe Caisse d’Epargne se
poursuivent sur le partage des responsabilités.
Le ministère des Finances n’a pas notifié de refus aux deux
parties.

L’externalisation des caisses de retraite a coûté 9,3 milliards
de DH n Pour 2004, le revenu de monopole devrait rapporter 4,8 milliards, alors
que l’Etat prévoit de reverser 11 milliards aux EEP.

Le salon, qui tient sa 2ème édition à Casablanca, a gagné
en notoriété n La participation internationale s’est accrue
avec plus de 10 pays représentés n Les professionnels locaux entendent
participer en 2004 aux salons étrangers.

Une commission de 6 DH par retrait n Le personnel d’Interbank sera intégré
au CMI

Au lieu de diriger l’affaire familiale,Mohamed Idrissi décide de
fonder la sienne.
Au bout de 10 mois, il reçoit des demandes de franchise à Meknès,
Tanger et Tétouan.
Il travaille aujourd’hui avec 65 fournisseurs dans 22 pays et son enseigne
réalise un chiffre d’affaires consolidé de 240 MDH.

Malgré les réformes considérables achevées au cours des dernières années pour améliorer l’éducation, beaucoup de défis importants restent à relever si l’on veut arriver à une éducation de qualité. Deux obstacles ont mis en évidence les faiblesses de notre système

Pitié pour ce pays

Dans votre rubrique «In extenso» du 21 septembre, le ministre de l’Equipement annonçait qu’il trouve bien d’être à la fois ministre et élu local pour être plus près de la population, politique de proximité, dira-t-on. Monsieur le ministre oublie qu’il

Le Maroc ne sera pas en peine d’en trouver sur le marché mondial.
Mais à quel prix ?