Taxes US sur l’acier et l’aluminium : la France et l’Allemagne regrettent une décision prise de manière unilatérale
1 juin 2018
Lavieeco (25283 articles)
Partager

Taxes US sur l’acier et l’aluminium : la France et l’Allemagne regrettent une décision prise de manière unilatérale

L’administration américaine a annoncé, jeudi, l’instauration à partir de vendredi des droits de douane sur l’acier et l’aluminium en provenance de l’Union européenne, du Canada et du Mexique.

La France et l’Allemagne ont affirmé, jeudi 31 mai 2018, regretter la décision prise de manière unilatérale par les Etats-Unis d’imposer, à compter du 1er juin, des droits additionnels sur les importations d’acier et d’aluminium en provenance de l’UE.

Dans une déclaration conjointe publiée à Paris, les ministres français de l’Europe et des affaires étrangères, Jean Yves Le Drian, et de l’Economie et des finances, Bruno le Maire, et le ministre allemand de l’économie et de l’énergie, Peter Altmaier, font part de leur détermination à prendre « toutes les mesures appropriées pour répondre aux décisions américaines », comme annoncé par la Commission européenne.

« La France et l’Allemagne continueront de travailler de façon étroite et coordonnée sur le sujet », souligne la déclaration.

Le président français Emmanuel Macron a également déploré, jeudi, la décision américaine estimant qu’elle n’est pas conforme au droit commercial international.

« Je déplore la décision américaine », a-t-il dit à la presse, notant qu’elle « n’est pas conforme au droit commercial international auquel et les Etats-Unis, et la France et l’Europe ont souscrit, donc elle est illégale ». « C’est pour ça que, comme elle est illégale, nous allons porter les recours et apporter des réponses », a-t-il affirmé.

« Nous aurons une position européenne à prendre », celle qui « consiste à s’inscrire dans le droit international », a-t-il poursuivi, relevant qu’il s’agit d’ »une erreur à plusieurs égards, elle répond à des déséquilibres mondiaux internationaux qui existent de la pire des manières, en fragmentant et en faisant du nationalisme économique et commercial ».

L’administration américaine a annoncé, jeudi, l’instauration à partir de vendredi des droits de douane sur l’acier et l’aluminium en provenance de l’Union européenne, du Canada et du Mexique.

Il y a deux mois, le président Donald Trump avait imposé des droits de douane de 25% sur les importations d’acier et de 10% sur les importations d’aluminium aux Etats-Unis mais accordé des exemptions à l’UE, au Canada, au Mexique, au Brésil, à l’Australie et à l’Argentine.

L’administration Trump a donc décidé de ne pas prolonger les exemptions qui viennent à expiration vendredi pour l’UE, le Canada et le Mexique.

En 2017, les pays de l’UE ont exporté 5,3 milliards d’euros d’acier et 1,1 milliard d’euros d’aluminium vers les Etats-Unis.