Russie : 15 immigrés succombent dans un incendie à  Moscou
3 avril 2012
Akram Guendouli (505 articles)
Partager

Russie : 15 immigrés succombent dans un incendie à  Moscou

L’incendie d’aujourd’hui est le plus meurtrier à  Moscou depuis celui d’un hôpital pour toxicomanes survenu en décembre 2006, qui avait fait 46 morts parmi les patients.

Quinze ouvriers immigrés ont trouvé la mort dans l’incendie d’un hangar d’un marché couvert au sud de Moscou, a affirmé mardi le ministère russe des Situations d’urgence à la presse.

Selon les agences russes, la plupart des victimes étaient originaires du Tadjikistan, la plus pauvre des républiques de l’ex-Union soviétique. Tous travaillaient et vivaient sur ce marché spécialisé dans les matériaux de construction.

L’incendie s’est déclaré peu avant l’aube, dans la nuit du lundi à mardi vers 01H00 GMT (05H00 locales), selon une source proche de l’enquête.

Des incendies accidentels en Russie coûtent régulièrement la vie à des ouvriers immigrés, qui vivent souvent sur leur lieu de travail ou dans des bâtiments abandonnés dans des conditions très difficiles. En janvier 2009, sept immigrés étaient morts lors d’un incendie dans un garage souterrain en construction à Moscou.

L’incendie d’aujourd’hui est le plus meurtrier à Moscou depuis celui d’un hôpital pour toxicomanes survenu en décembre 2006, qui avait fait 46 morts parmi les patients.