La CIMR s’ouvre officiellement aux particuliers
1 janvier 2018
Aziza belouas (1465 articles)
Partager

La CIMR s’ouvre officiellement aux particuliers

Déjà 230 contrats souscrits pour une cotisation globale de 10 MDH.

La Caisse interprofessionnelle marocaine de retraite (CIMR) lance officiellement la souscription à son nouveau produit Al Moustakbal Individuel. Destiné aux personnes physiques, notamment les professions libérales, les travailleurs indépendants, les commerçants ainsi que les salariés et fonctionnaires, Al Moustakbal Individuel a fait l’objet d’un soft lancement en janvier 2017. Offrant la possibilité d’une adhésion individuelle, ce produit a été conçu, selon les responsables de la caisse, avec beaucoup de souplesse et une possibilité de personnalisation. Ainsi, il permet à l’adhérent de choisir le montant de la cotisation ainsi que la périodicité du prélèvement. L’adhésion peut se faire directement à travers le portail de la CIMR qui donne à l’adhérent accès à son compte personnel lui permettant de réaliser des versements exceptionnels sans plafonnement, suspendre le prélèvement automatique de ses contributions, d’en demander la restitution sans justification aucune, ainsi que de modifier ses données personnelles ou coordonnées bancaires. Autre souplesse à signaler : il n’existe aucune condition pour l’adhésion.

Comme tout autre contrat de retraite, Al Moustakbal Individuel permet, en cas de décès de l’assuré, le versement d’une pension de réversion au conjoint survivant et une pension aux enfants mineurs. Et en cas d’un assuré actif, un capital aux héritiers.

Depuis son lancement en janvier 2017, 230 contrats ont été souscrits auprès de la CIMR par des médecins ainsi que des salariés. Il est à noter qu’un salarié bénéficiant d’une adhésion groupe peut individuellement souscrire à ce nouveau produit. Selon le management de la caisse, les cotisations encaissées au titre de ces premiers contrats s’élèvent à 10 MDH. La CIMR annonce, par ailleurs, que la population ciblée est estimée à 5 millions de personnes.