Conseil de gouvernement : Doukkali présente le Plan de santé
20 avril 2018
Lavieeco (25267 articles)
Partager

Conseil de gouvernement : Doukkali présente le Plan de santé

La vision du Plan de santé à l’horizon 2025, animé par des programmes efficaces et appuyé par une bonne gouvernance, ambitionne de consacrer un système sanitaire cohérent prônant une offre organisée, de qualité et à la portée de l’ensemble des citoyens, a indiqué, jeudi à Rabat, le ministre de la Santé, Anass Doukkali.

Dans un exposé sur les principaux axes du Projet du Plan de Santé à l’horizon 2025, présenté lors du Conseil de gouvernement réuni jeudi à Rabat sous la présidence du Chef du gouvernement, M. Saad Eddine El Otmani, M. Doukkali a souligné que ce projet de plan a été élaboré dans un cadre de concertation avec les acteurs au sein de l’écosystème de la santé publique, lequel est suivi d’une opération de concertation plus large avec l’ensemble des acteurs, a précisé M. El Khalfi dans un communiqué lu lors du point de presse tenu à l’issue du Conseil de gouvernement.

Ce plan repose sur une vision unique basée sur six valeurs et trois piliers ventilés sur 25 axes et 125 mesures, a relevé M. Doukkali, ajoutant que cette vision prône les valeurs de la continuité, la proximité, la reddition des comptes, la solidarité, l’égalité, l’efficience et la qualité des services.

Le ministre a passé en revue l’essentiel des défis auxquels fait face le secteur ainsi que les opportunités à même de permettre au secteur de se développer notamment sur le plan de la carte sanitaire nationale, la gouvernance, la formation des ressources humaines, le rapprochement des services de santé des citoyens, la gestion des ressources matérielles ainsi que la valorisation du personnel de la santé.

Il a par ailleurs mis en relief les principales avancées réalisées par le secteur avec à l’appui des chiffres et indices significatifs, notamment en matière de maitrise et prise en charge des maladies chroniques, l’augmentation du nombre de lits dans les hôpitaux et l’amélioration de l’accès aux services octroyés par les hôpitaux publics.