Administration territoriale : l’Intérieur exige le mérite et la compétence
22 juin 2018
Lavieeco (25445 articles)
Partager

Administration territoriale : l’Intérieur exige le mérite et la compétence

Le ministère de l’intérieur s’apprête à prendre des mesures en vue d’une meilleure efficacité et d’une rationalisation exemplaire des ressources humaines parmi le corps des agents d’autorité.

Désormais, et sur instructions royales, la compétence et le mérite sont les seuls critères retenus dans les nominations aux postes de responsabilité dans l’Administration territoriale, affirme un communiqué du ministère. Ainsi, une nouvelle procédure fondée également sur le principe d’égalité des chances sera adoptée et appliquée. De même, précise le département dirigé par Abdelouafi Laftit, le principe constitutionnel de reddition des comptes sera appliqué à l’encontre de quiconque aura failli dans l’exercice de son devoir et de ses responsabilités professionnelles. Et cette mesure n’exclura aucun niveau hiérarchique au sein du corps des agents d’autorité. Cette sortie du ministère peut être considérée comme un prélude à un grand changement de têtes dans l’Administration territoriale et, éventuellement, des sanctions exemplaires à l’encontre des agents en exercice qui auront failli à leur devoir.