Archive

Il est remarquable de constater que depuis trois ans la tension sociale s’est visiblement apaisée. Les syndicats ont mis une sourdine à  leurs revendications excessives et les grèves ont perdu de leur intensité.

C’est officiel. La société Texnord, créée en 1960 et implantée à  Fès, qui constituait un des fleurons de l’industrie textile marocaine, dépose le bilan.

L’antenne marocaine du géant ibérique de l’immobilier, Fadesa, a décidé de jouer à fond la carte de Marrakech. Après avoir finalisé une opération d’acquisition de terrains de 174 hectares sur la route de Fès, qui accueilleront le complexe touristique Jnane

Le RNI adopte Bayn

La fièvre des télécoms n’épargne personne au Maroc, pas même les partis politiques. C’est qu’au RNI, selon des sources internes à ce parti, on envisage d’acheter un grand stock de packs Bayn du nouvel opérateur Wana pour les distribuer aux

Donnez-nous des terrains, nous construirons des écoles pour vous ! Ce sont là les termes du deal qui a été passé entre le ministère de l’habitat et celui de l’Education nationale. De quoi s’agit-il exactement ? Le département de Habib

Happy Oualalou !

2006, un bon cru pour les finances publiques

CCDH et FVJ ne confirment ni n’infirment

Nouveau bras de fer dans les ports. Mais, cette fois-ci, ce sont les pilotes des ports, relevant de la Sodep, qui décident de porter le brassard pendant trois jours.

Après la hausse moyenne de quelque 50 centimes opérée en 2006, les fabricants de boissons gazeuses s’apprêtent à  nouveau à  augmenter leurs prix.

Le RNI en ligne…

La campagne électorale de 2007 aura assurément un parfum d’Internet. Après le PSU, qui a mis à  niveau son site en marge de son dernier congrès, c’est au tour d’un autre parti de se mettre sur le net.

Le laboratoire pharmaceutique américain Eli Lilly a décidé de reconsidérer son activité au Maroc. La filiale, Eli Lilly Maroc, une SARL au capital de 6,6 millions de DH.

Pour trois des huit entreprises inscrites, en 2003, sur la liste des privatisables, à savoir la Société de sel de Mohammédia (SSM), la Société chérifienne des sels (SCS) et la Société commerciale de charbons et bois (Sococharbo), le ministère des