conseil emploi

Mon prédécesseur ne veut pas céder sa place !

Après avoir gagné «mes galons», je vais enfin pouvoir être à ma place, à savoir celle du «boss». J’ai bataillé dur pour obtenir ce poste et j’en suis vraiment très fier.

conseil emploi

«Je fais tout le boulot et lui rien !»

Je travaille «en binôme» avec un collègue, enfin pour être plus exacte, je suis SUPPOSEE travailler en binôme parce qu’en réalité, c’est moi qui fait tout et lui se contente de faire «acte de présence» au bureau.

Retrouver un job à 54 ans

Conseil emploi

Retrouver un job à 54 ans

J’ai eu un parcours exemplaire tout au long de ma carrière. Mais lorsque ma boîte a fusionné avec une autre, je me suis retrouvée parmi les fameux «doublons»... Aujourd’hui, je me retrouve à 54 ans à devoir chercher à nouveau du travail. Et lorsque je vois les offres d’emploi, franchement, on ne demande que des trentenaires… Mon mari me dit de profiter de cette «chance» pour arrêter de travailler et prendre du bon temps mais, moi, j’ai BESOIN de me sentir utile, et je me dis que je peux encore donner beaucoup de choses à une entreprise et que ma vie professionnelle ne va pas s’arrêter aujourd’hui !

Conseil emploi

Mon boss me prend pour son larbin !

J’ai fait 4 années d’étude et j’ai trois ans d’expérience dans une grande entreprise. Puis j’ai voulu prendre le risque de changer pour une plus petite structure mais dans laquelle j’allais pouvoir évoluer beaucoup plus vite. Au début tout se passait bien, jusqu’à ce que le «père» soit remplacé par le fils qui, lui, a une conception bien étonnante du travail. Il me demande de faire des choses qui n’ont rien à voir avec mon job et qui seraient plus du ressort d’un assistant très junior. Lui par contre SAIT TOUT et ne nous laisse pas le droit à la parole, il veut tout changer et ne respecte rien ni personne !

Conseil emploi

«Je n’arrive pas à oublier mon ancien job !»

Suite à une fusion, j’ai malheureusement fait partie de «la charrette» et j’ai dû quitter cette entreprise dans laquelle j’ai passé plus de 8 années ! Certes, j’ai «négocié» un très bon package de départ et j’ai même retrouvé un job assez vite et avec une fonction plus valorisante mais je reste toujours nostalgique de mon précédent job. J’y ai quasiment tout appris, j’adorais la philosophie de cette entreprise, sa force, ses produits et certains de mes collègues sont devenus au fil du temps de véritables amis… Et puis, je ne peux m’empêcher de me dire, que, finalement, je ne devais pas être assez compétent puisque je n’ai pas été dans la liste de ceux qui «restaient»

Conseil emploi

«Mon 360° est catastrophique»

Je sais que je n’ai pas que des qualités, mais là, je ne m’attendais pas à des résultats aussi catastrophiques de mon 360° ! Et notamment concernant mes relations avec mon équipe. D’après cette étude, je suis trop autoritaire, je ne communique pas, je ne reconnais jamais le travail bien fait, je ne valorise pas suffisamment l’importance de la relation et le seul «bon» point c’est que je suis juste et que je pousse les équipes vers le haut. C’est vrai que je n’ai pas les talents de certains de mes confrères qui «socialisent» avec leurs collaborateurs, voire sont très/trop familiers, pour moi, ce qui compte c’est que les résultats soient au rendez-vous et que l’équité règne au sein de mon équipe ! Mais apparemment c’est loin d’être suffisant de nos jours H.A.- Casablanca

Conseil emploi

Peut-on être ami avec ses collaborateurs ?

J’ai été nommé il y a quelques mois manager et j’ai la chance de gérer une équipe vraiment formidable. Nous nous respectons beaucoup et avons tissé des liens qui commencent vraiment à dépasser le contexte purement professionnel. Aussi, je me demandais si véritablement je pouvais «aller plus loin» et m’en faire des amis (comme le titre du livre de Monsieur Carnegie) ou garder une certaine distance ?

Conseil emploi

Notre boss ne nous fait pas confiance

C’est vraiment très étrange ce qui nous arrive depuis quelques temps avec l’arrivée de ce nouveau boss. En fait, on a fini par comprendre qu’il ne nous faisait pas confiance, il est très «suspicieux», ne dit jamais toute l’info et ne s’appuie que sur les quelques personnes qu’il a recrutées. Et les autres, c’est-à-dire nous? Eh bien, nous sommes devenus comme Charlie Chaplin dans les temps modernes, nous serrons quelques boulons et puis le projet est donné à quelqu’un d’autre sans explication… Pas très motivant tout ça !

Conseil emploi

Tourner la page et redémarrer sur de nouvelles bases en 2015 avec l’équipe !

Nous avons eu une année 2014 très difficile et tendue mon équipe et moi. Une concurrence redoutable, des clients extrêmement exigeants, et une pression quasi permanente. De plus les résultats ne sont pas réellement au rendez-vous vu ce contexte de crise, et ce, malgré des efforts réellement conséquents. Cela a créé un climat difficile au sein de l’équipe, qui, même si elle reste impliquée, s’est essoufflée avec tout cela. Aujourd’hui, j’ai envie de faire en sorte que 2015 soit une «nouvelle histoire» et que surtout mon équipe ait envie ou toujours envie de me suivre dans nos défis ! Que me conseillez-vous.

Conseil emploi

Même dans une multinationale il y a les chouchous du boss… et les autres !

J’ai été éduquée dans une famille où nous cultivons la «méritocratie», le goût de l’effort et l’honnêteté sans faille. Et quand j’ai débarqué dans cette multinationale j’étais convaincue que j’allais y trouver les mêmes valeurs, loin de celles des «moul chkara» que tout profil comme le mien fuit. Mais voilà, il se trouve que j’ai eu la malchance de tomber sur un boss qui, lui, doit vivre au Moyen-âge : il est totalement injuste, charge de travail des gens comme moi pendant qu’il «ménage» ses chouchous et je ne vous parle pas des «voyages d’affaires sympas» et encore moins des primes ! L’année dernière, j’ai reçu près de 40% de moins qu’un collègue qui fait 50% de moins de travail que moi ! Cette fois-ci, PAS QUESTION de laisser passer ça ! F.I.- Casablanca

Conseil emploi

Et le harcèlement moral exercé sur les boss ?

En fait, c’est tout simple : je me sens harcelé par un de mes collaborateurs ! Il ne fait rien, a ses «propres horaires» et a des performances de plus en plus en baisse, j’ai beau essayé de lui parler, il continue de n’en faire qu’à sa tête. Je suis seul à travailler beaucoup trop pendant que lui se permet même de ne pas venir certains jours de la semaine ! Je ne pense qu’à ça, au salaire très conséquent que cette personne me coûte et au retour sur investissement NEGATIF si je devais lui verser des indemnités de licenciement en plus ! M.K.- Casablanca

Conseil emploi

«Ils sont toujours d’accord avec moi, mais ils ne font rien par la suite !»

Je passe mon temps à être proche de mon équipe, à les booster, les suivre, les coacher voire à faire LEUR boulot mais la plupart du temps comme on dit «la montagne accouche d’une souris». Parce que les belles résolutions sont rarement accompagnées d’actes concrets. Et vu le contexte actuel, ce n’est vraiment pas le moment de baisser les bras bien au contraire : nos clients sont de plus en plus exigeants et nos concurrents de plus en plus agressifs Fatigués de répéter toujours les mêmes choses…J’ai du mal à trouver le sommeil la nuit quand je vois que mon équipe, elle, ne «stresse pas assez».

Conseil emploi

Mon manager m’étouffe !

J’ai vraiment de la chance de faire un job que j’adore, et avec un manager génial, brillant et avec qui nous arrivons à accomplir des choses incroyables. Mais son leadership fort à un aspect négatif: c’est qu’il NOUS ETOUFFE ! Il n’écoute pas vraiment nos idées, n’en fait qu’à sa tête et voudrait nous CLONER, refusant ainsi nos particularités. On se retrouve un peu comme des enfants face au patriarche que l’on doit écouter avec respect et sans jamais le contredire. J’ai fait des études, j’ai un cerveau et j’ai bien l’intention de m’en servir au risque de lui déplaire !

Conseil emploi

Les voleurs de projets !

Je ne pensais vraiment pas que j’allais être un jour concerné par ce type de problème ! Moi qui croyais que justement j’étais loin d’être naïve, et bien, finalement c’est arrivé ! J’ai travaillé très dur sur un projet, je l’ai mené de bout en bout et ma collègue est arrivée à la fin pour «fignoler» et «me donner un coup de main» à la demande du boss qui voyait que j’avais vraiment beaucoup de travail. Et par un tour de passe-passe que j’avoue ne pas avoir compris, elle a réussi à endosser la «paternité» de MON projet qui est une VRAIE réussite ! Je n’arrive pas à le croire et je suis vraiment extrêmement énervé par ça ! J.D.- Casablanca

Conseil emploi

«Mon collègue est insupportable, et pas qu’avec moi !»

J’ai toujours eu de très bonnes relations avec tout le monde, je n’ai jamais de problèmes et je peux même dire que je suis vraiment apprécié de toute l’équipe. Mais là, je suis tombé sur un CAS : une personne qui est vraiment insupportable (et pas qu’avec moi) et qui m’a même dernièrement carrément insulté. J’ai vraiment essayé de comprendre pourquoi et fais des efforts mais là, je suis bien décidé à ne plus en faire aucun, même si dans mon travail je suis amené à interagir avec son département !

Conseil emploi

«Y en a marre des critiques continuelles du boss !»

Je fais toujours de mon mieux, vraiment le maximum, je ne compte pas les heures de travail et je sais que je suis plutôt efficace, mais mon BOSS ne le reconnaît JAMAIS ! Il n’a Jamais été reconnaissant. Par contre, à la moindre coquille dans un dossier alors là il saute sur l’occasion ! Et, là, franchement, je suis fatigué! Comment gérer cette ingratitude ? Y.M.- Rabat

Conseil emploi

«Trop tard pour atteindre mes objectifs : j’abandonne !»

Il reste moins de trois mois avant la fin de l’année, et je suis maintenant certaine que je n’atteindrai pas mes objectifs ! Je suis dans la vente, et la conjoncture n’est pas vraiment propice en ce moment. Bon, en même temps, c’est vrai que j’ai pas mal procrastiné ces derniers mois et que là, je me dis à quoi bon, puisque de toutes les façons je n’y arriverai jamais…

Conseil emploi

Prestataire de service marocain maltraité par ses clients !

Je travaille dans le secteur des hautes technologies, et après avoir accumulé de l’expérience au sein d’une structure internationale, j’ai donc décidé de créer ma propre structure et de me lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat. Les choses commencent à prendre une belle tournure. Reste juste une chose qui commence sérieusement à m’inquiéter c’est le comportement de certains clients face à une «entreprise locale», et je sais de quoi je parle puisque j’ai été dans une structure «internationale». En effet, ces clients sont d’une exigence incroyable, d’une fermeté qui confine parfois à l’impolitesse toutes ces choses qu’ils ne se permettent jamais quand ils ont affaire à une structure «étrangère». On dirait presque que nous devons être tellement honorés de travailler avec eux et que nous devrions accepter absolument tout ! Et ça, et bien, je ne suis pas d’accord, maintenant comment inverser cette tendance malsaine ? F.C.- Tanger

Conseil emploi

Les voitures de fonction, est-ce à la tête du client ?

Je travaille dans une entreprise familiale de taille moyenne. J’occupe un poste «à responsabilités», comme on dit, et je dois dire que j’adore mon job et m’occupe de tous les dossiers mais sur certains points, en fait, j’ai vraiment l’impression d’être dans une «épicerie»… La dernière chose en date concerne ma voiture… On m’a proposé un véhicule vraiment de très bas de gamme alors que je fais beaucoup de route et que d’autres responsables dans la société ont eux une voiture de luxe ! Je ne sais pas trop comment m’y prendre pour réclamer car je ne veux pas qu’on interprète mal ma demande mais en même temps il n’est pas question de me taire !

Conseil emploi

«Je n’aime plus mon travail !»

Le travail, les impératifs familiaux, la pression continue, les jours qui se succèdent sans que je n’aie une véritable maîtrise dessus…, aujourd’hui je suis fatigué, je me sens de plus en plus perdu et je trouve que cette vie «speed» ne me convient plus comme avant. Je fais mon travail de manière mécanique, alors qu’avant j’y mettais de la passion et je me trouve de plus en plus ridicule à «jouer ce jeu» du quadra investi pro et débordé… Peut-être qu’à 50 ans il est temps de prendre un tournant, mais lequel ?

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 |

Femmes du Maroc

Météo Casablanca © meteocity.com